RTBFPasser au contenu

Monde

Les personnes âgées davantage exposées aux risques d'abus lors de conflits armés

Les personnes âgées davantage exposées aux risques d'abus lors de conflits armés
23 févr. 2022 à 06:551 min
Par Belga

Les personnes âgées sont souvent exposées à un risque accru d'abus lors des conflits armés, selon un rapport de Human Rights Watch publié jeudi. L'organisation appelle les Nations Unies à aborder la nécessité de mieux protéger les civils âgés dans les conflits armés.

Le rapport de HRW décrit les schémas d'abus documentés entre 2013 et 2021 à l'encontre des personnes âgées touchées par les conflits armés au Burkina Faso, en République centrafricaine, en Éthiopie, en Israël et dans le territoire palestinien occupé, au Mali, au Mozambique, au Nagorny Karabakh, au Niger, au Soudan du Sud, en Syrie et en Ukraine.

Les personnes âgées sont confrontées à de graves abus, notamment des exécutions sommaires, des viols et des enlèvements

Le rapport s'appuie également sur de graves violences au Cameroun, les atrocités commises par les forces de sécurité du Myanmar à l'encontre de l'ethnie Rohingya et les expériences des réfugiés âgés au Liban déplacés par le conflit en Syrie.

"Les personnes âgées sont confrontées à de graves abus, notamment des exécutions sommaires, des viols et des enlèvements, pendant les conflits", déclare Bridget Sleap, chercheuse. "Il est urgent que les gouvernements et l'Onu reconnaissent les risques spécifiques et les besoins d'assistance des personnes âgées et agissent pour les protéger."

Au Burkina Faso et au Mali, des groupes islamistes armés, des forces gouvernementales et des milices ethniques ont tué de nombreuses personnes âgées, relate HRW. Le 27 janvier 2022, l'armée malienne a exécuté deux octogénaires et 12 autres personnes dans le village de Touna, au Mali, apparemment en représailles à la mort de deux soldats.

En 2017, des Rohingyas qui ont été contraints de quitter le Myanmar ont raconté que les forces de sécurité poussaient les personnes âgées qui ne pouvaient pas fuir dans des maisons en feu.

Human Rights Watch souligne que le droit international humanitaire reconnaît la protection des civils âgés pendant les conflits armés. Il exige, dans la mesure du possible, le retrait en toute sécurité des civils âgés des environs des cibles militaires.

Articles recommandés pour vous