RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement

Les PFOA et PFOS bientôt privés de seconde vie ? Le PE adopte un texte visant à réduire le recyclage de ces substances

03 mai 2022 à 13:29Temps de lecture1 min
Par RTBF INFO avec Belga

Trop de substances chimiques nocives qui persistent longtemps dans les organismes humains, telles que les PFOA et les PFOS, passent les mailles du recyclage et connaissent une deuxième vie toxique dans l'économie circulaire, a souligné mardi le Parlement européen.

Dans un texte adopté par 506 voix pour, 68 contre et 49 abstentions, les eurodéputés ont réclamé de renforcer une proposition de la Commission qui vise déjà à réduire ces "POP" (polluant organiques persistants) dans l'économie circulaire et à améliorer la gestion des déchets qui en contiennent.

Pas de recyclage possible

Leur proposition de nouveau règlement prévoit que les matériaux contenant des niveaux trop élevés de "POP" soient détruits ou incinérés, sans recyclage possible.

On parle de substances cancérigènes, toxiques pour la reproduction, ou perturbatrices pour le système endocrinien. Ce sont des molécules chimiques très persistantes que l'on retrouve dans les dioxines, les pesticides, les insecticides ou encore dans les retardateurs de flammes, mais aussi dans certains jouets.

En Belgique, elles sont à l'avant de l'actualité depuis plusieurs mois, avec la pollution des sols autour de l'usine 3M à Zwijndrecht, qui retarde le gigantesque chantier du bouclage du ring d'Anvers.

Articles recommandés pour vous