RTBFPasser au contenu
Rechercher

Chroniques Culture

Les poétesses mises à l’honneur dans un spectacle musico littéraire à la Ferme du Biéreau

Elles s’appellent Sappho, Taslima Nasreen, Liliane Wouters, Marceline Desbordes-Valmore ou encore Joy Harjo. Toutes sont de talentueuses poétesses et retrouvent enfin leurs lettres de noblesse grâce au spectacle " Sexe : F ".

Si je vous demandais de me citer sans réfléchir des noms de poètes masculins, vous me nommeriez probablement sans hésiter Charles Baudelaire, Victor Hugo, Paul Verlaine ou encore Guillaume Apollinaire. Pourquoi n’est-ce pas aussi évident avec des poètes féminines ? La chanteuse et comédienne Karin Clercq et la compositrice et pianiste Grazyna Bienkowski se sont posé la question et ont décidé de nous démontrer que le génie de la poésie n’est pas exclusivement masculin, bien au contraire ! "La poésie est un art qui est un peu plus invisible de manière générale et les poétesses le sont encore plus. On est vraiment parties de cette envie de montrer au grand public que contrairement à ce qu’il pourrait penser, il existe bel et bien de nombreuses poétesses majeures" explique Karin Clercq. "Toutes les époques ont été marquées par de grandes poétesses, malheureusement elles n’ont souvent pas été relayées jusqu’à nous car le travail d’anthologie et de relais a été fait par des hommes et qu’ils n’ont pas jugé nécessaire de mettre en avant le travail de ces femmes artistes."

C’est important de donner des modèles de poètes féminins aux jeunes filles d’aujourd’hui. J’aurais aimé en avoir à l’époque ou j’étudiais la poésie au Conservatoire.

Le spectacle " Sexe : F " est musico littéraire puisque Grazyna Bienkowski a composé des morceaux sur mesure pour les poèmes sélectionnés avec soin par les deux artistes. Certains textes sont lus, d’autres sont chantés, par Karin Clercq seule, ou en duo avec la pianiste. "Ce n’est pas une lecture, ni un récital, ni un concert" nous confie Grazyna Bienkowski. "C’est un spectacle musico littéraire, basé sur mes compositions originales qui sont au service des mots des poétesses que nous avons retenus. Ces mots on les susurre, on les chante, parfois on les crie aussi. On les porte comme on peut, chacune en tant que créatrice, on se les approprie par la voix, par le corps mais aussi par le piano." Pour monter le spectacle " Sexe : F ", la pianiste a dû mettre en musique des mots : "Pour composer la musique, je me suis beaucoup laissée porter par la signification des textes. J’ai essayé d’y apporter une autre lecture musicale sans pour autant déformer le texte original. Le choix et la rythmique des mots, la façon dont on va les rendre vocalement, tout cela était très important et a influencé la musique. C’est un peu comme si j’avais habillé ces textes pour les rendre encore un peu plus accessibles au public grâce au mode sonore. Le piano est l’instrument unique du spectacle, le seul intervenant masculin en quelque sorte."

En une heure de spectacle, vous allez découvrir de nombreuses poétesses issues d’Amérique, d’Afrique, d’Europe et de différentes époques : du 19e au 21e siècle. Des poétesses belges sont également mises à l’honneur : "On voulait que le spectacle se présente comme un voyage qui passe d’un continent à l’autre et d’une époque à l’autre. On a choisi des textes coups de poing, qui traitent de thématiques universelles pour sortir du genre. Oui, ce sont des poétesses qui ont écrit ces textes, mais elles traitent de choses importantes comme la vie, la mort, le temps qui passe, la maternité, les difficultés de la vie… Des thèmes qui vont toucher tout le monde " explique Karin Clercq. "Le spectacle s’intitule " Sexe : F " pour faire écho à la carte d’identité mais ce n’est pas une revendication strictement féministe. Le spectacle s’adresse à tout le monde, les hommes sont plus que bienvenus évidemment." ajoute Grazyna Bienkowksi.

En fin de représentation, Karin Clercq et Grazyna Bienkowski vous donnent la liste des œuvres qui ont été présentées. En cas de coup de cœur, vous pourrez ainsi facilement vous plonger dans le travail de l’une ou l’autre poétesse. Car c’est finalement ça le but de " Sexe : F ": vous donner l’envie de redécouvrir la poésie de manière générale et celle de ces talentueuses poétesses méconnues du grand public. Pari doublement réussi !

Le spectacle aura lieu ce vendredi à la Ferme du Biéreau à Louvain-La-Neuve. Pour prendre vos places, rendez-vous ici.

 

 

Sur le même sujet

Le Slam ou l’art de maîtriser la langue française : rencontre avec Mel Moya, slameuse liégeoise

Les secrets du métier

Joëlle Sambi : " Le ciel n’a jamais été la limite mais qu’une étape "

Dans quel monde on vit

Articles recommandés pour vous