RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Les pompiers face aux incendies de véhicules électriques

Les pompiers face aux incendies de véhicules électriques

D’ici à 2035, la vente de véhicules thermiques sera interdite dans l’Union européenne. Il va donc falloir massivement développer les véhicules électriques. De nombreux défis persistent : installer suffisamment de bornes de recharge, produire suffisamment d’électricité, etc. Mais un autre obstacle moins connu existe : la maîtrise des incendies.

Immerger la voiture dans un conteneur rempli d’eau

Pour l’instant, il n’y a pas de preuves que les véhicules électriques sont plus inflammables que ceux à moteur thermiques. En revanche, il est plus difficile d’éteindre un incendie d’un véhicule électrique. "Lors d’un incendie, il y a généralement un emballement thermique au niveau de la batterie. Même une fois que la batterie est éteinte, il y aura toujours cet échange et cette chaleur qui va se dégager. Elle va donc chaque fois reprendre feu", explique Maxime Dessauvages, lieutenant à la zone de secours de Wallonie Picarde. À noter que le risque de feu a principalement lieu au moment de la recharge qui engendre une hausse de température dans la batterie.

Ainsi, le véhicule incendié doit être idéalement immergé dans un conteneur rempli d’eau pendant au moins 24 heures. Problème, de nombreuses zones de secours ne sont pas suffisamment formées et équipées. C’est le cas notamment dans le Hainaut ou en Province de Namur. Les pompiers doivent donc faire appel à des opérateurs extérieurs en cas d’incidents. Heureusement, ce type d’incendie est très rare. Par exemple, en début d’année, un véhicule électrique avait pris feu dans le centre-ville de Bruxelles. Néanmoins, le parc automobile électrique est amené à croître ce qui va, par conséquent, multiplier les incendies.

Sécurisation des parkings souterrains

Dans ce contexte, certaines zones de secours réclament davantage de matériels et un cadre légal, notamment pour la sécurisation des parkings souterrains. "Lorsqu’un véhicule électrique est en feu dans un parking en sous-sol, pour l’éteindre, il faut le tirer et l’immerger. En sous-sol, ça pose un gros problème. Il faut que le législateur se penche sur cette question et écoute les pompiers qui sont tous les jours sur le terrain", explique Marc Gilbert, commandant de la zone Val de Sambre.

 

Sur le même sujet

Plusieurs interventions des pompiers de Bruxelles pour mauvaise évacuation de CO à cause de la chaleur

Regions

Articles recommandés pour vous