Regions Namur

Les premiers sinistrés des inondations de juillet s’installent dans le nouveau quartier modulaire de Rochefort

Michael Jamotte s’installe dans le nouveau quartier modulaire à Rochefort.

Clefs en main, Michael Jamotte a poussé pour la première fois la porte de son logement modulaire provisoire vendredi dernier, le 11 mars. "J’ai été agréablement surpris par le logement. C’est petit mais cosy, fonctionnel, lumineux. Je retrouve de la sérénité". L’homme a encore quelques boîtes, notamment de livres, à ranger sur des étagères, mais déjà il se sent comme chez lui. "Je suis un homme de projet, de savoir que je venais ici, ça m’a reboosté. Maintenant de savoir que le logement me plaît, que je peux cuisiner, recevoir, avoir une vie normale, c’est que du bonheur".

Il n’est pas le seul à avoir pris possession des lieux. Le tout nouveau quartier, inauguré début mars, a accueilli ses cinq premières familles la semaine passée. Cette semaine, deux autres familles doivent encore emménager. Tous les sinistrés ont signé une convention de logement qui stipule qu’ils peuvent rester six mois, renouvelable une fois, soit un an au maximum. "Après, ce quartier s’inscrit dans un projet à long terme. Quand les sinistrés pourront rentrer chez eux, le quartier se transformera en projet social" explique Aline Baquet, assistante sociale au CPAS de Rochefort. Il permettra de réinsérer par le logement des personnes en situation précaire comme des personnes sans domicile fixe.

Sur le même sujet

Passage de relais pour la Croix-Rouge dans les communes sinistrées : l’aide urgente laisse la place à une aide structurelle

Regions Liège

Articles recommandés pour vous