Les prix du lithium et du nickel atteignent un nouveau pic

Minerai de lithium, photo d'illustration

© Getty Images

12 janv. 2022 à 12:20Temps de lecture1 min
Par Belga

Le prix du lithium a atteint un nouveau pic. La livraison du principal composant des batteries connaît quelques problèmes, ce qui pourrait entraîner des pénuries à une période où ce type de matériau est très demandé en raison du succès des véhicules électriques. D'autres prix de matières premières comme le nickel augmentent, ce qui devrait s'accompagner d'une hausse du prix des batteries, une première depuis 2010. Le prix du nickel a atteint son plus haut niveau en neuf ans.

Le marché du lithium, déjà sous tension, va devoir encore faire face à la maintenance des usines, aux réglementations environnementales plus strictes, aux mesures corona prises en Chine à quelques semaines du début des Jeux olympiques d'hiver, ainsi qu'au manque de personnel dans les chantiers de mine en Australie.


►►► À lire aussi : Lithium, nickel, silicium ou la nouvelle ruée vers l’or... Et l’Europe, hyper dépendante de la Chine, ne veut pas la rater


Le groupe australien Pilbara Minerals a récemment revu à la baisse ses prévisions de livraisons de concentré de spodumène, un produit intermédiaire qui peut être travaillé pour l'assemblage des batteries.

En Chine, dans certaines provinces du nord, la production est limitée afin de réduire la pollution de l'air en prévision des JO. L'arrivée d'omicron risque également de jouer les trouble-fêtes.

Cette offre restreinte de matières premières va entraîner une hausse des coûts pour les constructeurs de voitures électriques. En Chine, le prix du carbonate de lithium a augmenté de 13% depuis le début de cette année, à un niveau record, après une hausse déjà supérieure à 400% l'an dernier.

 

Archive JT : sujet du JT du 14 septembre 2019

Bolivie : extraction de Lithium pour les batteries de nos téléphones

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Lithium, nickel, silicium ou la nouvelle ruée vers l’or... Et l’Europe, hyper dépendante de la Chine, ne veut pas la rater

Flambée des matières premières: Pékin veut puiser dans ses réserves

Articles recommandés pour vous