RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Regions

Les pucerons pullulent cette année, comment s’en débarrasser ?

Jardinage : comment lutter contre les pucerons ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 juin 2022 à 12:06Temps de lecture2 min
Par Virginie Gonçalves sur base d'un sujet de Benjamin Carlier

Les pucerons sont de retour, un peu plus tard que d’habitude en Wallonie, mais en nombre cette année, pour le plus grand désespoir des passionnés de jardinage. Le CRA-W, le centre wallon de recherches agronomiques, qui mesure le nombre d’insectes présents dans l’air, confirme cette tendance.

 

Du jamais vu 

C’est du jamais vu pour Anne-Michèle Warnier, technicienne chargée de la récolte de ces données depuis plus de 20 ans. "Environ 10x plus important que ce que l’on a les autres années. D’habitude on est entre 50, 100, 150 pucerons par jour à cette période. Ici, on a dépassé les 2000 sur le piège de Gembloux et encore au-delà sur le piège de Libramont."

Comment expliquer leur abondance ? "C’est lié aux conditions météorologiques du début du printemps. Avec des températures très clémentes, de 20 à 25 degrés", explique Louis Hautier, responsable du laboratoire d’entomologie. "Ce sont les conditions optimales pour la multiplication des pucerons. On a aussi assisté à une colonisation plus tardive des auxiliaires."

Les auxiliaires, comme les coccinelles, sont les prédateurs des ravageurs de cultures. 

Comment se débarrasser des pucerons ?

Vous serez certainement tenté de pulvériser un insecticide sur les arbres ou les plantes envahies par les pucerons, mais ça ne sert à rien. Cela risquerait même d’avoir l’effet contraire en tuant les insectes auxiliaires, dont le rôle est de tuer ces pucerons. 

D’ailleurs, ces fameux insectes auxiliaires, sont de plus en plus nombreux depuis quelques jours, ce qui provoque une diminution du nombre de pucerons par rapport à la semaine dernière. Le mieux est de les encourager, en plaçant un hôtel à insectes. 

Une autre action utile est de bloquer les fourmis, qui friandes de leur miellat "élèvent" ces pucerons, en plaçant lacer de la glu arboricole autour du tronc des plantes.

Sur le même sujet

Les compagnons de la chanson, des marchands de bonheur

Viva +

Des pièges à pucerons comme alternative aux pesticides

Regions Namur

Articles recommandés pour vous