RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les réalisateurs de Bad Boys for Life apprennent à des jeunes à filmer avec un smartphone

22 mai 2021 à 20:10Temps de lecture1 min
Par RTBF avec agences

Cinquante jeunes bruxellois se sont retrouvés samedi au hub Capital de l’entrepreneur Hassan Al Hilou pour y débuter une formation en 10 ateliers destinée à développer leurs compétences numériques et audiovisuelles. Ce samedi, ils ont pu bénéficier des conseils de Adil El Arbi et Bilall Fallah, les réalisateurs de Bad Boys for Life

Près de 400 jeunes se sont inscrits à ce parcours et seulement 50 jeunes ont été sélectionnés pour participer à cette formation.

"J’ai envie d’apprendre à transformer les images que j’ai dans ma tête en vidéo", témoigne l’un des participants.

Une formation très variée

Du 22 mai au 8 septembre, ils apprendront les diverses ficelles du métier, allant du développement d’un concept, de l’écriture de scénarios et de la production au montage et à la distribution. Plusieurs grands noms de l’industrie cinématographique, ainsi que des créateurs de contenu en ligne, partageront leur expertise sous la forme de séances d’exercices pratiques et de questions-réponses. Le travail des jeunes sera ensuite présenté au public dans le courant du mois d’octobre.

Adil El Arbi et Bilall Fallah, proches des jeunes

"On a commencé aussi à Bruxelles comme des jeunes et on a fait un film avec Will Smith. Et on veut expliquer aux jeunes que tout est possible quand on y croit".

Ils espèrent également amener plus de diversité dans le cinéma. "Quand on a commencé nos études, on était les deux seules personnes d’autres origines. On a également constaté que le cinéma n’était pas très divers. Et ça nous fait plaisir de voir qu’il y a une nouvelle génération de jeunes qui ont des backgrounds très différents et qui espèrent un peu changer le cinéma belge".

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous