RTBFPasser au contenu
Rechercher

Red Flames

Les Red Flames remportent la Pinatar Cup face à la Russie, le tout premier trophée de leur histoire

La Pinatar Cup : un trophée pour les Red Flames
22 févr. 2022 à 21:37Temps de lecture2 min
Par Alice Devilez avec Lise Burion

L’équipe nationale belge féminine de football (20e au ranking FIFA) a battu la Russie (25e) pour remporter la Pinatar Cup, une compétition amicale disputée en Espagne et qui rassemblait huit nations. Les Red Flames l’ont emporté aux tirs au but (7-6). S'il s’agit d’un trophée modeste, c'est néanmoins un premier titre pour l’équipe nationale, qui termine en outre le tournoi sans avoir encaissé de but.

Ives Serneels, le sélectionneur belge, avait opéré pas moins de sept changements au coup d'envoi par rapport au match précédent contre le Pays de Galles. Seules Janice Cayman (capitaine en l'absence de Tessa Wullaert, blessée et rentrée en Belgique), Julie Biesmans, Laura De Neve et Tine De Caigny faisaient partie du 11 de base pour la deuxième fois de suite. Nicky Evrard reprenait quant à elle sa place entre les perches.

Après deux incursions belges en début de rencontres (un tir de Janice Cayman sur la gardienne russe et un corner effleuré de la tête par Jassina Blom), c'est plutôt la Russie qui a mis le pied sur le ballon, pour s'octroyer quelques occasions face à des Belges relativement imprécises. La plus grosse inquiétude pour Nicky Evrard est cependant venue d'une tête de... Tine De Caigny vers son propre but, un ballon qui aurait très bien pu finir en auto-goal sans la vigilance de la gardienne de Gand.

Pas de but mais des tirs au but à suspense

Les multiples changements lors de la deuxième mi-temps (six au total côté belge, dont les entrées au jeu notamment de Sarah Wijnants ou de la jeune Jill Janssens) n'ont pas changé la physionomie du match. Belges et Russes ne sont pas parvenues à se départager à l’issue du temps réglementaire et les 22 actrices ont donc dû en découdre aux tirs au but, sans passer par la case prolongations.

Une séance de tirs qui débutait bien mal avec un loupé de Davina Philtjens (pour sa 103e cap). Les Russes étaient ensuite en réussite et avaient la balle de match au bout des pieds. Mais Yana Sheina relançait la Belgique en manquant le 5-4. Le suspens était alors relancé. Les Belges ne se loupaient plus alors que Vera Simanovskaya ne parvenait pas à maintenir les Russes dans la rencontre. La Belgique remportait là son premier trophée 7-6 aux tirs au but. 

Les Flames sont parvenues à tenir leur rang de favorite dans cette compétition amicale dont le niveau était peu relevé. Les meilleures nations s’affrontaient dans d’autres compétitions. Mais cette victoire permet malgré tout d’engranger de la confiance et d'offrir du temps de jeu à certaines joueuses avant de disputer la suite des matches qualificatifs pour le Mondial (déplacements en Albanie et au Kosovo au mois d'avril).

Le sélectionneur aura également eu l'occasion d'observer le comportement de certaines jeunes Flames. Les places dans la sélection pour l'Euro en Angleterre l'été prochain seront chères !

Sur le même sujet

Entre préparation à l'Euro 2022 et éliminatoires de la prochaine Coupe du monde, l'alléchant programme des Red Flames

Red Flames

Janice Cayman (Red Flames) sur le Gril : "Les préjugés nous ont rendues plus fortes"

Red Flames

Articles recommandés pour vous