Red Flames

Les Red Flames veulent gagner en confiance face à l’Irlande du Nord

Tine De Caigny veut profiter du match face à l’Irlande pour gagner en confiance.

© © Tous droits réservés

Les Red Flames entrent jeudi soir dans la phase intensive de la préparation à l’Euro avec cet amical face aux Nord-Irlandaises. Elles veulent gommer la défaite 3-0 subie en Angleterre en amical. Une défaite riche en enseignements.

Entretien avec Ives Serneels le coach, et Tine De Caigny, l’une des cadres de l’équipe.

Yves, quels enseignements avez-vous tirés de cette défaite précisément ?

"Nous avons perdu 3-0 certes mais face à une équipe plus forte que nous. Mais l’organisation était bonne. L’Angleterre a eu des occasions en première mi-temps. Mais nous avons aussi eu nos moments. Si nos centres et dernières passes avaient été mieux ajustées nous nous serions aussi créés des opportunités. Et ce qui est dommage, c’est que le premier but concédé survient à un moment où nous étions bien. Ce but a insufflé de l’énergie à l’Angleterre… Et puis il y a eu les phases arrêtées. Mais des joueuses chez nous ont pris du volume physiquement… D’autres qui sont venues du banc m’ont montré ce qu’elles valaient. C’est important pour moi aussi. "

Par rapport à la préparation en vue de l’Euro, vous estimez être dans les temps ?

"Oui. Pour l’instant c’est parfait. Et nous savons ce que nous avons à faire dans les 15 ou 16 prochains jours. L’idée c’est de prendre de la confiance face à l’Irlande. Avec, je l’espère, davantage de possession de balle de mon équipe. Je veux de bonnes prises de décision et des jolis mouvements. Je veux une équipe présente dès la première minute. On en profitera pour redonner des minutes à Missipo, Dhont et Van Kerkhoven. On profitera des 3 prochains matches pour prendre le rythme des matches. Au départ nous voulions prendre du volume. Mais maintenant, nous devons gagner en intensité. Je veux que nous prenions le match en mains dès la première minute."

Tine De Caigny, comment sentez-vous le groupe ? L’Euro approche…

"Depuis que nous avons constitué ce groupe, l’intensité des entraînements est assez élevée. Chacun travaille individuellement selon ses habitudes mais dans l’idée de servir le collectif. Le but est d’améliorer le niveau du groupe. Tout le monde veut saisir sa chance et montrer ses capacités. Ce qui est finalement positif. C’est ce qui nous fait progresser…"

Avant de s'envoler pour l'Angleterre, les Red Flames affronteront encore l'Autriche (26 juin) et le Luxembourg (28 juin). Elles entreront en compétition le 10 juillet contre l'Islande.

Articles recommandés pour vous