RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

Les riches encore plus riches ? Euh, pas si vite, svp !

Chronique Economique

Les milliardaires toujours plus de riches...

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

OXFAM nous explique que les riches ont profité de cette pandémie pour être encore plus riches. En réalité, comme toujours, c’est beaucoup plus compliqué que ça.

Et voilà, c’est encore reparti cette année ! Chaque année, exactement à la même époque, c’est-à-dire quand s’ouvre le Forum de Davos, autrement dit, le sommet des dirigeants patronaux mondiaux, OXFAM, l’ONG bien connue, balance des chiffres pour démontrer que riches sont encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres.

Cette année, même si le sommet de Davos n’a pas lieu en Suisse, mais par vidéoconférence, OXFAM nous explique que les riches ont profité de cette pandémie pour être encore plus riches.

La preuve explique OXFAM, depuis l’arrivée de ce virus, notre planète compte un milliardaire de plus toutes les 26 heures. Et bien entendu, OXFAM précise bien que ces milliardaires n’ont aucun mérite d’être encore plus riches, c’est uniquement parce que les Etats ont déversé des centaines de milliards de dollars et d’euros dans nos économies. Et comme grâce à ça, les taux d’intérêt sont restés proches de 0%, la Bourse n’a fait que monter, et donc ces riches sont devenus scandaleusement plus riches comme dirait une pub bien connue des Belges.

Présenté comme ça, il n’y a plus qu’à aller pendre les riches s’ils ne remboursent pas cet argent indûment gagné ! En réalité, comme toujours, c’est beaucoup plus compliqué que ne l’explique OXFAM, mais bon, ce n’est pas leur but d’expliquer, mais de choquer les esprits.

D’abord, c’est vrai, si les milliardaires sont encore plus riches, c’est parce que les taux d’intérêt sont à 0% et que tous les épargnants du monde, pas seulement les riches, mettent leur argent dans les deux seuls segments qui rapportent encore de l’argent : la Bourse et l’immobilier…

Sur le même sujet

Paul Magnette, son côté catho caché et l’e-commerce

Chronique Économique

L’Europe des puces, héritière du drame des vaccins

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous