Icône représentant un article audio.

Le Journal des Festivals

Les Sentiers de Sart-Risbart, une "ouverture sur ses voisins et sur le monde de musique de tous horizons"

Le journal des festivals

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Chaque jour nous évoquons un festival de l’été, en Belgique et à l’étranger, au travers de leur programmation, d’interviews et d’anecdotes.

Nous vous emmenons sur des sentiers… Et plus précisément sur Les Sentiers de Sart-Risbart, un petit village du Brabant wallon où commence ce jeudi 25 août la 11e édition de ce festival de musiques aux styles éclectiques.

Au programme, une douzaine de concerts aux styles allant du jazz au funk en passant par la fanfare, le hip-hop et la musique du monde, mais aussi de la chanson française, de la poésie et du répertoire classique.

Pour Charlotte Sampermans et Jules Imbrechts, tous deux à l’origine de ce festival, ce projet est né de la volonté de rentrer en contact avec leurs voisins : "J’ai voulu ouvrir mon métier et m’ouvrir aux métiers des gens de mon village", explique Jules Imbrechts au micro de Laurent Graulus.

D’une réunion de voisins est né ce festival qui sera à la fois le rendez-vous des voisins, des habitants de Sart-Risbart, et un lieu permettant de porter un autre regard sur le monde de la musique. "Voilà l’esprit du festival, l’ouverture sur ses voisins et sur le monde", comme le résume Jules Imbrechts.

Le festival s’ouvrira ce jeudi 25 août avec un concert de jazz hip-hop, donné par le sextet SilverRat Band, et se poursuivra jusqu’à ce dimanche 28 août.

Retrouvez la programmation complète du festival sur le site des Sentiers de Sart-Risbart.

Articles recommandés pour vous