Regions Bruxelles

Les services publics bruxellois emploient trop peu de personnes porteuses d'un handicap

Illustration

© Tous droits réservés

En Région bruxelloise, un seul organe public respecte la norme de 2% du personnel porteur d'un handicap, ressort-il de chiffres demandés par la députée régionale Bianca Debaets (CD&V) au ministre de la Fonction publique Sven Gatz (Open Vld).

Seul le Service Public Régional de Bruxelles (SPRB) respecte la norme avec 30 salariés sur un total de 1.481, soit 2,03 %. Urban.brussels est juste en dessous de la norme avec 1,96%, tandis que la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale et Actiris (1,63%) s'en rapprochent. D'autres institutions telles que Bruxelles Environnement (0,33%), hub.brussels (0,39%) ou Bruxelles Propreté (0,4%) restent bien en deçà de l'objectif.

Le service régional de recrutement talent.brussels constate que la représentation des personnes handicapées dans les institutions régionales évolue lentement, or l'intégration des personnes handicapées fait partie des cinq objectifs prioritaires de diversité du gouvernement bruxellois.

"L'objectif de 2% est déjà inférieur à l'objectif fédéral de 3%, mais même cette limite inférieure n'est pratiquement atteinte nulle part. J'espère que la secrétaire d'État à l'Égalité des chances Nawal Ben Hamou (PS) utilisera cela pour passer à la vitesse supérieure", a déclaré la députée d'opposition.

Il n'y a pas de sanctions pour les institutions régionales qui n'atteignent pas l'objectif de 2%. Mais elles ne sont éligibles aux subventions d'intégration du service PHARE (Service bruxellois Personne Handicapée Autonomie Recherchée) que si elles satisfont à la norme.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

La Chambre approuve le deal pour l'emploi

Politique

Articles recommandés pour vous