Regions

Les sites de Drogenbos et d'Ixelles de d'Ieteren fermeront le 31 décembre

D'Ieteren fermera fin de l'année ses sites de Drogenbos et d'Ixelles

© Thierry Roge - Belga

01 déc. 2021 à 11:27Temps de lecture1 min
Par Belga

Syndicats et direction de D'Ieteren ont conclu mardi un accord social autour de la fermeture des sites de Drogenbos et d'Ixelles de l'importateur des véhicules Volkswagen en Belgique. Une centaine de travailleurs sont licenciés. La fermeture interviendra le 31 décembre, a indiqué une représentante de la CNE.

"Nous sommes parvenus à un accord, mais nous ne pouvons que déplorer le départ de cette centaine de travailleurs au sein d'une entreprise aussi prospère", a commenté Corine Martin, secrétaire permanente CNE.  

Les deux sites n'étaient plus rentables, selon la direction. Celle-ci avait entamé en juin des négociations avec la délégation syndicale afin d'aligner partiellement les conditions d'emploi à celles du marché, pour amener l'activité des D'Ieteren Centers à la rentabilité et préserver au maximum l'emploi. "Au terme de quatre mois de discussions et d'un référendum tenu le 22 septembre dernier rejetant la proposition de la direction, celle-ci doit envisager de fermer ses deux sites structurellement déficitaires", expliquait à l'époque la direction.  

Sont concernés par cette fermeture, le garage D'Ieteren Center Mail à Ixelles et la carrosserie Wondercar à Drogenbos (Brabant flamand). Quelque 280 personnes sont encore employées dans les autres D'ieteren Centers du groupe à Zaventem et Anderlecht. Ces centres assurent l'ensemble des services de vente et d'après-vente des marques Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Bentley, Lamborghini, et des filiales My Way et Wondercar.   En 2020, un autre plan de transformation de D'Ieteren Auto avait provoqué le départ de 123 travailleurs actifs chez D'Ieteren, D'Ieteren Sport et Volkswagen D'Ieteren Finance.
 

Articles recommandés pour vous