Plein Écran

Les Sorties Cinéma : : Animals – Goliath – Kung-Fu Zohra

© © Tous droits réservés

09 mars 2022 à 07:45Temps de lecture3 min
Par Cathy Immelen

Le mercredi à 8h45 dans Coffee on the Rocks, sur Classic 21 !

Des films coup de poing, des films qui interrogent la violence de notre société mais surtout et c’est le plus important : des très bons films avec des tonalités et des thèmes très différents mais qui ont comme point commun d’interroger la violence dans notre société. La violence symbolique exercée par les industries agrochimiques dans ''Goliath'' avec Pierre Niney, la violence conjugale dans ''Kung-Fu Zohra'' et la violence frontale, homophobe dans ''Animals''.

C’est du belge et surtout cette œuvre est un véritable uppercut, ''Animals'' est signé Nabil Ben Yadir :

C’est ce cinéaste bruxellois qui avait cartonné il y a une bonne dizaine d’années avec ''Les Barons''. ''Animals'' n’est absolument pas une comédie, loin de là, c’est un film radical qui s’inspire de la dramatique affaire Ihsane Jarfi, ce jeune liégeois tabassé à mort en 2012 parce qu’homosexuel. Le film est divisé en 3 parties bien distinctes. La première s’attache à nous plonger dans la cellule familiale du jeune homme d’origine maghrébine là où, malgré l’amour qu’on lui porte, faire son coming out et vivre sa vie d’homme gay semble inconcevable, premier propos passionnant du film sur l’homophobie chez les musulmans. La seconde partie de ''Animals'' relate, avec une violence difficilement supportable, la terrifiante ultime soirée du jeune homme torturé par 4 crétins. Attention, toute cette partie est filmée de manière tellement réaliste et frontale qu’elle rend le spectateur littéralement malade. Toute cette cruauté, cette vulgarité, cette bêtise : la mise en scène radicale et sans concession de Nabil ben Yadir nous les balance en plein visage. D’ailleurs, je trouve le film très pertinent dans les thèmes hyperdélicats qu’il aborde mais ce n’est pas un film à mettre devant tous les yeux… Où en tout cas si vous allez le voir avec des grands ados, ne les laissez pas en plan, c’est le film qui demande obligatoirement un encadrement, une discussion sur le racisme, l’homophobie et la représentation de la violence. La 3e partie du film se concentre sur l’un des meurtriers pour étudier au plus près la monstruosité humaine. ''Animals'', voilà un film qui va choquer, qui va diviser, quelle que soit votre réaction face à ce degré de violence, impossible de ne pas souligner la qualité d’interprétation de tous les acteurs et la mise en scène coup de poing. Un film inoubliable et interpellant !

Loading...

Un film avec Pierre Niney et Gilles Lellouche qui s’affrontent dans ''Goliath'', une histoire fictive mais basée sur des éléments réels :

C’est le récit d’une lutte acharnée entre une société de produits chimiques fabricant des pesticides cancérigènes, et des activistes écolos alliés à des victimes de ce produit. Deux clans représentés par d’un côté, un avocat très engagé, c’est Gilles Lellouche, de l’autre, un lobbyiste sans scrupule, incarné lui par Pierre Niney, en contre-emploi total avec ce personnage détestable et manipulateur. Alterner les différents angles, c’est très malin pour nous dépeindre comment chacun défend sa position avec les moyens dont il dispose. Le point de vue le plus intéressant est celui du lobbyiste car on découvre les rouages de cette profession qui soulève de grandes questions morales. ''Goliath'' est parfois trop bavard et démonstratif, c’est contrebalancé par un propos interpellant sur la ténacité d’individus aux prises avec un système absurde.

Loading...

Dernier choix ciné de la semaine avec une excellente surprise avec l’audacieux ''Kung-Fu Zhora'', Ramzy et Sabrina Ouazani au casting :

Et oui, il fallait oser utiliser le registre de la comédie pour aborder le sujet des violences conjugales. L’histoire suit le destin d’une femme battue qui va se lancer dans l’apprentissage du Kung-Fu pour se défendre. C’est un récit d’émancipation très original. Ce ton, a priori léger et fun, laisse de la place à une dénonciation intelligente des brutalités faites aux femmes et détricote finement les techniques de manipulation des hommes violents. Bon, tout n’est pas de bon goût dans ce mélange risqué d’humour et de sujet grave mais ''Kung-Fu Zohra'' a le grand mérite d’aborder ce thème délicat sans être lourd ni moralisateur, le genre de film qui devrait particulièrement parler aux jeunes femmes.

Loading...

Plein Ecran

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Cinéma français : les 2 coups de cœur de Cathy Immelen

Plein Écran

Cinéma : Everything Everywhere All At Once – Bullet Train – Nope + d’autres films à voir cet été

Plein Écran

Articles recommandés pour vous