Tout ça m'est tergal

Les Stones étaient-ils des bad boys ?

Les Rolling Stones en 1969

© J. Wilds/Keystone/Getty Images

Le groupe mythique aux 400 millions dalbums vendus a toujours véhiculé une réputation sulfureuse, mais quen est-il vraiment ?

Tout commence par une histoire de rivalité. Dans les années 60, les Rolling Stones sont rapidement comparés aux Beatles : ces derniers seraient les gendres idéaux, quand les Stones pâtiraient de limage des mauvais garçons. Pourtant, la vérité est très différente du mythe. Cest Andrew Loog Oldham, le manager du groupe, qui comprend limportance de donner aux Stones une image de rebelles afin daccroître les ventes du groupe ! La pseudo-rivalité entre Beatles et Stones est ainsi été orchestrée et cultivée de toutes pièces. Dans les faits, les deux groupes sappréciaient. Il paraît même quils se coordonnaient pour sortir leurs albums à des dates différentes pour ne pas se concurrencer mutuellement. Dailleurs, les deux groupes ont multiplié les clins doeil les uns envers les autres : la pochette de Their Satanic Majesties Request des Rolling Stones fait ainsi furieusement penser à celle de Sgt. Peppers des Beatles ; les deux groupes ont dailleurs fait appel au même photographe !

Limage de bad boys qui colle aux Stones est encore renforcée lorsque paraît leur 9e album : Sticky Fingers. La pochette de lalbum représente un entrejambe masculin muni dune véritable fermeture éclair qui souvre pour découvrir un homme en sous-vêtement, ce qui fait scandale à l’époque. Cest à lartiste Andy Warhol quon doit lidée. En 2003, la pochette sera élue par la chaîne américaine VH1 meilleure pochette dalbum de tous les temps, rien que ça.

Petit bémol pour limage sulfureuse du groupe, le chanteur Mick Jagger a été anobli par la reine dAngleterre. Quand on sait que Bowie a refusé cet honneur sous prétexte quil nen voyait pas lintérêt, on aurait tendance à se dire que les rebelles ne sont pas toujours là où on le pense.

Enfin, toujours à propos de Mick Jagger, le chanteur iconique des Stones abrite un cœur sensible. La preuve : lorsque sa compagne L’Wren Scott (styliste et top model) décède prématurément en 2014, Mick Jagger décide de lui rendre hommage en continuant à porter régulièrement ses vêtements. Un bad boy au cœur tendre.

Quoi quil en soit, gentils ou mauvais garçons, les Stones ont marqué à jamais lhistoire du rock. Comme le disait Bob Dylan dans une interview : " Les Stones sont véritablement le plus grand groupe de rock de la planète et ils le seront toujours. Ils étaient les premiers et seront les derniers, et personne ne pourra faire mieux ! " Ça, cest dit.

Pour en savoir plus et découvrir dautres anecdotes, plongez dans l’épisode spécial Rolling Stones du podcast " Tout ça mest Tergal ":

Tout ça m'est tergal (3/10)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Mick Jagger dévoile un nouveau single !

Journal du Rock

Un nouveau live pour les Rolling Stones!

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous