Economie

Les syndicats annoncent une action le 21 septembre à Bruxelles avant une grève générale en novembre

© © Tous droits réservés

A la veille de la rentrée scolaire, les vacances semblent déjà loin pour les syndicats. Les trois grandes organisations défendant les intérêts des travailleurs se réunissaient vendredi notamment pour discuter d’un calendrier d’actions. Un premier rassemblement sera organisé le mercredi 21 septembre, place de la Monnaie à Bruxelles, avant une grève générale en novembre. CSC, FGTB et CGSLB entendent continuer à mettre la pression sur le gouvernement pour obtenir la révision de la loi de 1996 sur la compétitivité des entreprises, qui bride les augmentations salariales.

Pour 2021-2022, les salaires ne pouvaient pas augmenter de plus de 0,4%, outre l’indexation. Insatisfaisant aux yeux des syndicats et la mobilisation automnale consistera justement à donner de la voix avant le début des négociations autour du prochain accord interprofessionnel portant sur 2023-2024.

Parmi les inquiétudes des syndicats, les prix de l’énergie

Mais la loi de 1996 qui encadre l’évolution des salaires du secteur privé en Belgique ne représente que la "toile de fond" des revendications syndicales, précise Thierry Bodson, président de la FGTB. Les organisations entendent également dénoncer l’attitude des patrons qui rechignent à répartir l’enveloppe bien-être, un budget de 700 millions d’euros destiné à revaloriser les allocations sociales. Les syndicats appellent le gouvernement à reprendre la main.

Les prix de l’énergie préoccupent également les instances syndicales. "Nous demandons que les autorités avancent beaucoup plus vite dans le déploiement de mesures complémentaires, aux côtés de celles comme le chèque mazout", poursuit M. Bodson. Ces mesures complémentaires pourraient être alimentées en taxant les surprofits générés dans le secteur de l’énergie notamment, ajoute l’homme fort du syndicat socialiste.

CSC et CGSLB devraient annoncer lundi si elles prendront part au rassemblement (statique) sur la place de la Monnaie le 21 septembre. Quant à une grève générale, déjà évoquée avant les vacances d’été par la FGTB, elle doit se tenir dans la première quinzaine du mois de novembre.

Sur le même sujet

Syndicalisme : la CSC annonce elle aussi jour de grève générale et d’actions le 9 novembre

Belgique

Journée nationale d’actions ce 21 septembre : quelles conséquences pour les transports en commun ? Voici les services qui seront perturbés

Belgique

Articles recommandés pour vous