RTBFPasser au contenu
Rechercher

Info

Les tests PCR coûtent 3 millions par jour : il est temps de revoir la stratégie selon plusieurs experts

11 févr. 2022 à 18:00Temps de lecture1 min
Par Françoise Berlaimont

Les tests PCR coûtent, en moyenne 3 millions d'euros par jour. "Est-ce encore opportun et nécessaire?" se demande Pedro Facon, le commissaire Corona du gouvernement fédéral. Au début de la crise, il n'y avait pas assez de tests: la Belgique a donc augmenté les capacités, car c'était nécessaire. Mais "on est actuellement dans une autre phase de l'épidémie, il faut revoir la stratégie de testing et aussi les coûts qui y sont liés", estime le commissaire Corona. 

Ne plus tester tout le monde tout le temps

Selon le centre ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), qui évalue la stratégie de tous les pays, la Belgique doit maintenant revoir sa copie, car il y a moins de cas.

Avec le variant omicron, faut-il nécessairement tester toutes les personnes symptomatiques? Le centre propose plusieurs pistes, dont celle de pratiquer des tests chez les médecins "sentinelles", et pas chez tous les généralistes.

Autre piste : continuer les tests pour les nouvelles hospitalisations. Ces résultats donneraient une bonne vue de la situation épidémique mais coûteraient moins chers que le dépistage systématique. "Cette nouvelle stratégie de testing sera discutée mercredi prochain, lors la prochaine conférence interministérielle", annonce Pedro Facon. 

L'épidémie évolue, la stratégie aussi

Steven Van Gucht, le porte-parole interfédéral Covid-19, pense, lui aussi, qu'il est temps d'adopter une stratégie de testing plus ciblée, qui vise d'avantage les groupes vulnérables. La surveillance par échantillon, en des endroits précis, lui semble intéressant pour détecter rapidement tout nouveau variant du virus.

"Vu qu'omicron semble avoir atteint son pic en Belgique, il est temps d'envisager la prochaine phase", estime Steven van Gucht.

Sans dépistage systématique, comment savoir, dès lors, si on est contagieux pour son entourage? Le commissaire Corona rappelle que les précautions à prendre en cas de symptômes, et quelle que soit la maladie, c'est de s'isoler. "Quand on est malade, on ne va pas à l'école ou au travail, on ne voit pas ses amis" rappelle Pedro Facon.

Sur le même sujet

Coronavirus : les tests PCR ultra-rapides de la société louvaniste miDiagnostics désormais commercialisés

Coronavirus

Un Turc testé 78 fois positif au Covid depuis novembre 2020 doit continuer à s’isoler : comment et pourquoi ?

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous