Les traducteurs... Un formidable jeu de piste

Les traducteurs... Un formidable jeu de piste

© Tous droits réservés

04 févr. 2020 à 02:00Temps de lecture1 min
Par L'Agenda Ciné

C’est en grande pompe que l’éditeur Éric Angstrom annonce la parution prochaine du dernier tome de la trilogie Dedalus, L’homme qui ne voulait pas mourir, un best-seller international.

Dans la perspective de sa sortie mondiale la maison d’édition a décidé de réunir le temps de la traduction et dans le plus grand secret 9 traducteurs dans un château isolé.

Pour éviter les fuites - les enjeux étant énormes - ils seront débarrassés de tout moyen de communication, ils n’auront plus aucun contact possible avec l’extérieur, et devront se conformer à des règles très strictes.

Malgré ces trésors de précautions, les 10 premières pages du futur roman sont divulguées sur le net. Très vite, le pirate fait savoir qu’il dévoilera le roman dans son intégralité si une conséquente rançon n’est pas versée…

Changement de décor

Lambert Wilson dans Les Traducteurs
Lambert Wilson dans Les Traducteurs © Copyright Magali Bragard

Avec " Les traducteurs ", qui est son deuxième film, le réalisateur Régis Roinsard change radicalement de registre. Après " Populaire ", une comédie romantique délicieusement rétro et pleine de charme emmenée par Romain Duris et Déborah François, place au monde de l’édition, au capitalisme galopant d’aujourd’hui et à un pur suspens servi par une distribution réunissant une belle brochette d’acteurs venus des quatre coins de l’Europe, avec en tête Lambert Wilson, le plus anglais des Français, suivi de l’ex James Bond Girl Olga Kurylenko, de Sidse Babett Knudsen révélée par la série Borgen et du très prometteur Alex Lawther.

Dedalus, le titre du livre dont il est question dans le film, sonne comme un clin d’œil à ce véritable dédale auquel nous convie Régis Roinsard qui pour l’occasion s’est inspiré du phénomène Inferno, le best-seller de l’auteur américain Dan Brown.

A qui profite le crime ?

Alex Lawther, Anna Maria Sturm, Manolis Mavromatakis, Maria Leite, Olga Kurylenko
Alex Lawther, Anna Maria Sturm, Manolis Mavromatakis, Maria Leite, Olga Kurylenko © Copyright Magali Bragard / TRÉSOR FILMS – FRANCE 2 CINÉMA - MARS FILMS - WILD BUNCH – LES PRODUCTIONS DU TRÉSOR - ARTÉMIS PRODUCTIONS

C’est un peu la question que l’on va très vite se poser et à laquelle pendant 1h45 (la durée du film) on tentera de répondre.

Façon Agatha Christie Régis Roinsard nous embarque donc dans une énigme en apparence insoluble comme les affectionnait la Reine du crime.

Façon petit Poucet, il sème quantité de petits indices, envisage nombre de pistes qui nous feront nous poser mille questions, nous embrouillerons l’esprit et exercerons notre sagacité.  

Et comme si notre curiosité n’était déjà pas assez asticotée, il emboîte avec talent, façon poupées russes (le spectateur n’étant cependant jamais perdu), trois intrigues en même temps, histoire de nous troubler trois fois plus... courez voir cet excellent thriller !

  • L'Agenda Ciné, tous les lundis soirs à 20h10 sur la Une et disponible sur auvio
  • Programme disponible aussi en version sous-titrée

Articles recommandés pour vous