RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les travailleurs bruxellois du non marchand ne veulent pas de cacahuètes

A Bruxelles, le secteur non marchand réclame une revalorisation structurelle de 100 millions pour améliorer les conditions de travail
07 déc. 2020 à 14:10Temps de lecture1 min
Par Véronique Fievet

C’est parti ! Les négociations pour une revalorisation structurelle des métiers du social et de la santé (en clair, le "non marchand") , démarrent aujourd’hui à Bruxelles. Les syndicats, en front commun, réclament au gouvernement un financement à la hauteur de la situation, à savoir une revalorisation pérenne de leur métier et pas uniquement une prime d’encouragement de 985 euros brut. Cette revalorisation est indispensable, selon les représentants du personnel pour rendre ces professions "attractives et tenables". Le premier round de négociations avec le gouvernement avait lieu ce lundi.

100 millions d'euros pour doper l'attractivité des métiers

Vers 13 heures, une vingtaine de représentants syndicaux se sont retrouvés pour une action symbolique devant le siège d’Iriscare (l’organisme bruxellois de protection sociale). Ils exigent 100 millions d’euros pour améliorer l’attractivité du secteur et améliorer les conditions de travail du personnel. Ce fut l’occasion de rappeler leur cahier de revendications, déposé en juin dernier et dans lequel ils réclament notamment une reconnaissance des professions dans les métiers lourds, des mesures pour mieux concilier le travail et la vie familiale, une stabilisation des horaires et l’amélioration des fins de carrière. Vinciane Convens, secrétaire permanente CNE pour le non marchand : "la région wallonne a promis 100 millions d’euros pour le secteur, à Bruxelles, on nous en promet sept. Les travailleurs bruxellois ne sont pas des travailleurs de seconde zone".

Sur le même sujet

Le Non Marchand dans la rue ce jeudi à Bruxelles pour demander un réinvestissement dans les différents secteurs

Belgique

Accord non-marchand en Wallonie: 260 millions pour améliorer l'attractivité du secteur

Articles recommandés pour vous