RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du classique

Les Victoires de la Musique classique, un palmarès féminin et un hommage au peuple ukrainien

Ce mercredi 9 mars, au Grand Théâtre de Provence d’Aix, était organisée la 29e édition des Victoires de la Musique classique, présentée par Stéphane Bern. Une cérémonie qui a été marquée par le vibrant hommage rendu au peuple ukrainien par l’Orchestre philharmonique de Nice et la cheffe d’orchestre Ariane Matiakh, qui ont interprété l’hymne national ukrainien.

La 29e cérémonie des Victoires de la Musique classique avait une saveur particulière, ce mercredi 9 mars. Après une édition 2021 à huis clos, cette édition était l’occasion de "retrouvailles", entre les artistes, la musique et le public. Une édition qui, comme l’année précédente, a fait la part belle aux jeunes talents, avec une nouvelle catégorie dédiée à la révélation des chefs d’orchestre. Les trois chefs d’orchestre en lice, Stéphanie Childress, Chloé Dufresne et Pierre Dumoussaud, ont pu diriger à tour de rôle l’orchestre symphonique de Nice au cours de la soirée.

La soirée a été également marquée par le vibrant hommage à l’Ukraine rendu par la cheffe d’orchestre Ariane Matiakh et l’Orchestre symphonique de Nice, qui ont interprété l’hymne national ukrainien devant un public debout.

Dans son discours, la cheffe d’orchestre française a rendu hommage à son grand-père ukrainien "qui a combattu pour la liberté dans son pays avant d’être accueilli très humainement comme réfugié en France", déclarant qu’elle était opposée "rejet soudain et global des artistes russes", en concluant, "les artistes n’ont pas à payer le prix des dérives du gouvernement de la Russie".

Retrouvez le palmarès complet ci-dessous.

Soliste instrumental

Ce sont les violoncellistes Emmanuelle Bertrand et Sol Gabetta qui ont remporté ex-aequo, la Victoire dans cette catégorie. Elles étaient nommées dans cette catégorie avec le violoniste Théotime Langlois de Swarte.

Artiste lyrique

Face aux sopranos Barbara Hannigan et Sabine Devielhe, c’est le baryton Ludovic Tessier qui a remporté la Victoire dans la catégorie artiste lyrique.

Compositeur / Compositrice

Pour la troisième année consécutive, c’est une femme qui reçoit la Victoire de la musique classique dans la catégorie compositeur/trice. C’est la compositrice finlandaise Kaija Saariaho, qui était au micro de Camille De Rijck en début de semaine, qui a été saluée pour son opéra Innocence.

 

Révélation, soliste instrumental

C’est la violoniste Manon Galy qui est la nouvelle révélation dans la catégorie soliste instrumental.

Révélation, soliste lyrique

Du côté du monde lyrique, c’est la jeune mezzo-soprano Eugénie Joneau, qui remporte la Victoire dans la catégorie Révélation, soliste lyrique.

Révélation, chef d’orchestre

C’était la nouvelle catégorie de cette année, la Victoire dans la catégorie Révélation chef d’orchestre a été attribuée à Pierre Dumoussaud, que le public belge a pu découvrir en 2017 à l’Opéra Royal de Wallonie. En effet, il était l’un des finalistes du Concours Polycarpe, dédié aux Chefs d’orchestre d’Opéra.

Enregistrement

"Cris", Thierry Escaich - Chœur et maîtrise de Radio France, Orchestre philharmonique de Radio France, Solistes de l’Orchestre national de France, Mikko Frank / Radio France.

Sur le même sujet

"November Ultra", l'artiste à la voix céleste et apaisante, sort son nouveau single

Musique - Rock

Le violoncelliste Yo-Yo Ma a joué l’hymne ukrainien devant l’ambassade Russe à Washington

Journal du classique

Articles recommandés pour vous