RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

Les Wallons ne veulent pas bosser ?

03 mai 2022 à 09:30Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

Brussels Airport, la SNCB, Infrabel ou l’armée veulent recruter des milliers de travailleurs, mais n’y arrivent pas. La Dh explique ce matin que malgré des grandes campagnes de communication sur ces recrutements, il est difficile d’avoir des candidats pour les postes concernés, à tel point que l’aéroport de Bruxelles pourrait être impacté cet été avec des conséquences pour les voyageurs qui devront être plus patients que d’habitude à cause du manque de personnel. Le journal rappelle au passage que le taux de chômage est important avec 190.000 demandeurs d’emploi dont 49% en longue durée.

Les Wallons ne veulent pas bosser ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Morsa Images – Getty Images

"Les gens ne veulent pas travailler"

Marc, un auditeur d’Auderghem, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je suis Wallon, je vis à Bruxelles et je travaille en Flandre. Je ne trouve pas que ce soit un cliché de dire que le Wallon est fainéant. C’est une réalité pour une partie de la population. J’ai été chef de logistique pendant des années et j’ai embauché des centaines de personnes. Après 3 – 4 jours, les gens s’en vont car le travail est trop dur. Je ne trouve pas ça normal. Les gens ne veulent pas travailler."

Getty Images – Witthaya Prasongsin

"On me dit que je suis trop vieux"

Du côté de Hanzinelle, dans la province de Namur, Giovanni nous fait part de son expérience : "Je sors d’une boîte fermée en 2017 et je travaille depuis comme intérimaire. Ce sont toujours des contrats précaires. J’ai essayé à la SNCB, dans plusieurs grandes entreprises, mais sans succès. J’ai plus de 50 ans, j’ai pris tout et n’importe quoi pour essayer de m’en sortir. On me dit que je suis trop vieux, qu’on n’a plus rien à m’apprendre ou que je coûte trop cher. "

skaman306 – Getty Images

"Il y a beaucoup de demandeurs d’emploi en Wallonie"

Le débat se termine à Braine-le-Château avec le témoignage de Laurence : "Il y a beaucoup d’offres, mais je pense qu’il y a aussi beaucoup de demandeurs d’emploi en Wallonie qui ne trouvent pas comme moi. Je cherche depuis un an et demi, j’ai un diplôme d’ingénieur commercial, j’ai travaillé dans des multinationales et comme general manager, je suis trilingue, mais j’ai 51 ans et je ne trouve pas d’emploi. Je n’ai même pas l’occasion de passer des entretiens vu qu’on ne me rappelle pas. C’est peut-être à cause de mon âge."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Le travail 'gratuit' est-il nécessaire pour trouver un job ensuite ?

Tendances Première

Faut-il interdire la pub pour tout ce qui peut provoquer une addiction ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous