RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

L’Espagne va prolonger ses mesures anti-inflation tout l’été

Le Premier ministre Pedro Sanchez.
01 juin 2022 à 16:45Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

L’Espagne va prolonger jusqu’à fin septembre les mesures mises en place par le gouvernement pour contrer la hausse des prix alimentée notamment par la guerre en Ukraine, a annoncé mercredi le Premier ministre Pedro Sánchez.

En vigueur du 1er avril jusqu’au 30 juin, ce plan de 6 milliards d’euros d’aides directes comprend des subventions sur les carburants, une hausse du revenu minimum vital, et la prolongation de baisses d’impôts destinées à alléger les factures d’électricité.

"Le gouvernement prolongera le plan de réponse à la guerre (en Ukraine) de trois mois", a annoncé M. Sánchez, un socialiste, lors d’une réunion avec les députés de son parti au Parlement, qui devra valider cette prolongation.

Pedro Sánchez n’a pas précisé le coût de cette future prolongation pour les finances publiques.

"Avec ces mesures, nous avons baissé de 60% les impôts sur l’électricité […], nous avons élargi la couverture du chèque social (remise sur la facture d’électricité pour les ménages les moins favorisés, ndlr) et nous avons protégé les populations les plus défavorisées", a-t-il défendu.

En parallèle, Madrid a obtenu avec Lisbonne l’accord de Bruxelles pour réduire le prix du gaz utilisé pour produire de l’électricité dans la péninsule ibérique et baisser in fine la facture des consommateurs, en vertu d’un régime dérogatoire temporaire.

L’Espagne fait face, comme de nombreux pays, à une flambée de l’inflation liée aux tensions provoquées par le redémarrage de l’activité économique après la crise du Covid-19 et à la guerre en Ukraine.

L’inflation est repartie à la hausse en Espagne en mai pour atteindre 8,7% sur un an, soit 0,4 point de plus qu’en avril.

Sur le même sujet

L'Espagne dénombre moins de trois millions de chômeurs, une première depuis 2008

Monde Europe

Articles recommandés pour vous