RTBFPasser au contenu
Rechercher

Climat

L’Everest doit déplacer son camp de base pour l’ascension à cause de la fonte des glaciers

23 juin 2022 à 13:27Temps de lecture1 min
Par Chloé Rosier

Le Népal s’apprête à déplacer son camp de base du Mont Everest à cause du réchauffement climatique et de l’activité humaine qui le rendent dangereux.

Pour l’instant, le camp utilisé par près de 1500 personnes pendant la saison d’escalade (au printemps) est situé sur le glacier du Khumbu mais celui-ci s’amincit rapidement. Les autorités pensent à le déplacer vers le bas, là où il n’y a pas de neige toute l’année, selon CNN, le camp actuel étant à 5364 m, il devrait descendre de 200 à 400 mètres.

D’après les chercheurs, l’eau de fonte déstabilise le glacier, et les alpinistes ont expliqué que des crevasses apparaissent de plus en plus au camp de base pendant leur sommeil. Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Leeds en 2018 a montré que le segment proche du camp de base s’amincissait au rythme de 1 m par an. "La majeure partie du glacier est recouverte de débris rocheux, mais il existe également des zones de glace exposées, appelées falaises de glace, et c’est la fonte des falaises de glace qui déstabilise le plus le glacier", a déclaré l’un des chercheurs, Scott Watson, à la BBC.

L’activité humaine en cause

Un membre dirigeant du comité qui a recommandé le déménagement du camp de base, Khimlal Gautam, explique que la présence de tant de personnes au camp de base contribuait au problème. En plus du changement climatique qui a causé la perte de 2000 ans de glace du plus haut glacier en seulement 25 ans.

"Par exemple, nous avons constaté que les gens urinent environ 4000 litres au camp de base chaque jour", annonce-t-il. "Et la quantité massive de combustibles comme le kérosène et le gaz que nous y brûlons pour cuisiner et nous réchauffer a certainement des impacts sur la glace du glacier."

Un camp de base plus bas signifie plus de montée pour les alpinistes, un point négatif pour le camp népalais qui, s’il est toujours le plus emprunter par les grimpeurs, commence à voir le camp Chinois (sur un autre flan) comme un vrai concurrent.

Selon les responsables népalais, le déménagement pourrait avoir lieu d’ici 2024.

Fonte des glaciers: archives JT 2021

Réchauffement climatique : les glaciers fondent à un rythme effréné

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Italie : deux alpinistes suisses trouvent la mort sur le Cervin

Monde

Articles recommandés pour vous