Regions Liège

L’ex-échevin de Verviers Freddy Breuwer ira au Conseil d’Etat

©

23 déc. 2021 à 14:02Temps de lecture1 min
Par François Braibant
RTBF - François Braibant


Freddy Breuwer annonce un recours au Conseil d’Etat. L’ex-échevin libéral verviétois n’accepte pas sa mise à l’écart. Le dernier conseil communal a voté une motion de méfiance contre lui et lui a substitué Amauy Deltour comme échevin. Freddy Breuwer n’est pas d’accord. Selon lui, les arguments de la motion sont vides de sens. Dès que la décision de l’évincer lui aura été notifiée, il introduira son recours.

"J’ai décidé de saisir le Conseil d’Etat, si tout va bien en extrême urgence. Il faut me remettre dans ma fonction d’échevin. Il faut qu’on répare le préjudice moral que je subis. Les accusations portées contre moi ne sont absolument pas fondées. Les 1121 personnes qui ont voté pour moi en octobre 2018 méritent que je me batte pour rester dans mes fonctions.

On pourrait considérer que rien ne sera plus comme avant, mais mon engagement est d’abord et exclusivement en faveur de la Ville. Je pense que j’ai mon style, mon humour, on dit que l’humour est un signe d’intelligence, j’ai mon expertise, mon expérience, je travaille beaucoup, je suis présent, au service des citoyens. On peut toujours faire des reproches à quelqu’un, mais on devrait d’abord peut-être louer mes qualités."

Freddy Breuwer a été accusé de jouer cavalier seul, de faire passer des dossiers en force en se servant abusivement de l’urgence, et d’exprimer publiquement des vues contraires à celles du Collège. Il récuse toutes ces accusations. Ce n’est pas la première fois pendant cette législature que des mandataires verviétois sous le coup d’une motion de méfiance s’adressent au Conseil d’Etat. C’est de cette manière que Muriel Targnion, débarquée, était très vite revenue s’asseoir dans le fauteuil de bourgmestre.

Articles recommandés pour vous