RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Leye satisfait de la réaction du Standard : "Important de montrer un bon visage, d’avoir ce fighting spirit"

Battu pour la quatrième fois en cinq matches, le Standard poursuit ses "Europe play-offs" difficiles. Les Liégeois ont manqué leur début de match à Gand (0-2), mais Mbaye Leye a souligné la réaction de ses jeunes troupes. "C’est important de montrer un bon visage, d’avoir ce fighting spirit".

Cascades de blessés, plus d’enjeu, le Standard abordait ce match dans un contexte particulier. "Il faut se libérer. La situation était un peu compliquée pour les joueurs après la défaite en finale de la Coupe. Derrière, il faut aller chercher au fond de soi-même. On a vu une réaction en deuxième mi-temps et on a eu des possibilités. Il nous manque encore de l’efficacité, comme à Malines. Je pense qu’on méritait mieux. Je pense qu’au niveau des occasions et de la prestation, on aurait dû marquer ce but. La deuxième mi-temps était satisfaisante. C’était important de montrer un bon visage, d’avoir ce fighting spirit. Avec l’équipe qu’on a, c’est bien de montrer ce qu’on a montré en deuxième mi-temps", affirme le T1 liégeois au micro de la Pro League.

Jouer avec des jeunes comportes des risques. Comme des erreurs individuelles qui se paient cash au haut niveau. "On joue avec des jeunes qu’on doit préparer pour la future saison. Allan Delferrière a fait un match extraordinaire alors qu’il était en U18 il y a deux semaines. Cela donne confiance dans l’avenir de ces jeunes-là. Quand vous avez beaucoup de blessés, on est obligé de les lancers dans le bain. Ils sont concernés par le club. Et moi j’ai envie de travailler avec des joueurs qui ont envie de se battre pour le maillot".

Une seule option à Malines : la victoire

Hein Vanhaezebrouck était lui aussi content de la prestation de ses Buffalos. "C’est le 5e dans une courte période. On aurait dû mener 2-0 après 20 minutes. On a un peu oublié de finir le match. On était clairement la meilleure équipe en première mi-temps. Ils sont bien sortis du vestiaire. On était moins vif. J’ai aussi vu des choses positives. On n’a presque rien donné. Les mecs derrière étaient très concentrés. On a perdu trop de ballons. On peut marquer avec un jeu dominant, on l’a montré en première mi-temps. On peut le faire en contre, on l’a montré en deuxième période. Je suis content".

Gand est toujours en lice pour un ticket européen. Et les données sont claires. "Nous sommes obligés gagner. On a autant de points que Malines mais nous avons "reçu" un demi-point (l’arrondi lors de la division des points). Cela veut dire qu’il n’y a qu’une option pour nous : gagner. Malines a des qualités spécifiques, c’est une bonne équipe. Nous avons déjà joué à plusieurs reprises contre eux, je ne pense pas que cela sera un 0-0. Et puis ça serait un mauvais résultat pour nous."

Articles recommandés pour vous