RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

"L’Hangxiety" : quand l’alcool nous déprime

L’hang-xiety
14 janv. 2022 à 17:063 min
Par Caroline Depuydt & Daphné Fanon

Le terme “hangxiety” est la contraction des termes anglais “hangover” (gueule de bois) et “anxiety” (anxiété, angoisse). C’est un terme générique désignant l’agitation, la tension, l’inquiétude excessive, la peur et les crises de panique liées aux lendemains de veille. Il s’agit en quelque sorte, d’une gueule de bois mentale, qui va plus loin que le banal mal de tête du lendemain de veille. Explications avec le Dr Caroline, psychiatre et médecin référente dans "La Grande Forme."

Les effets de l’alcool sur le comportement

Généralement quand on boit, on est moins timide, plus exubérant. L’alcool peut aussi avoir un effet calmant. Certains au contraire vivent plutôt ce qu’on appelle une agitation paradoxale : ils ont l’alcool mauvais, ils s’agitent, se mettent en colère, leur cerveau ne supporte pas les effets de l’alcool sur les neurotransmetteurs et le cerveau essaie de lutter contre ces effets, d’où l’agitation. Voici comment on explique ces changements de comportement quand on boit de l’alcool :

  • L’alcool influence l’action des neurotransmetteurs, ce sont les hormones de notre cerveau qui permettent que l’information passe d’un neurone à un autre.
  • La consommation d’alcool stimule la dopamine, notre hormone du plaisir et il augmente la sérotonine, notre hormone du bonheur.
  • L’alcool joue aussi sur les neurotransmetteurs "glutamate" et "GABA". Le glutamate active l’entièreté du cerveau, l’alcool le bloque et diminue sa concentration, cela calme le cerveau. Le glutamate est aussi impliqué dans la mémorisation, son blocage par l’alcool provoque donc les black-out et les amnésies. L’acide γ-aminobutyrique (GABA) calme l’entièreté du cerveau, l’alcool mime ce neurotransmetteur, c’est pour ça qu’il peut calmer le stress et qu’on a envie de boire un apéro en rentrant du boulot le soir après une journée stressante.

Que se passe-t-il le lendemain d’une cuite ?

L’alcool perturbe l’équilibre naturel du cerveau et le lendemain, le corps veut le rétablir. Cela a des conséquences désagréables. On se sent moins bien dans sa peau parce que le niveau de l’hormone du plaisir et du bonheur diminuent et on peut être plus anxieux parce qu’il y a moins de "GABA" qui circulent dans le cerveau. On peut aussi se sentir plus agité parce que le cerveau essaie d’équilibrer la quantité de glutamate, c’est ce qu’on appelle l’effet rebond. En clair, au réveil, quelques heures après avoir cessé de boire de l’alcool, on a trop peu de "GABA" et trop de glutamate dans le cerveau et cela provoque de la nervosité et de l’angoisse. A cela s’ajoute l’anxiété liée au black-out qui vient du blocage du glutamate : qu’est-ce que j’ai fait (ou pas) ? Qu’ai-je dit et à qui ? Comment suis-je rentré à la maison ? Toutes ces choses mises ensemble font un bon cocktail pour une grosse crise d’angoisse.

"L'hangxiety": quand trop boire nous déprime

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les personnes souffrant de problèmes mentaux, tels que la déprime, l’anxiété et la dépression, sont plus sujettes à "l’hangxiety". Pourquoi ? Parce que leurs neurotransmetteurs sont déjà perturbés par ces pathologies. La dépression diminue la sérotonine ; l’anxiété quant à elle, est reliée à une diminution de la sécrétion de GABA, dont on a vu qu’ils étaient impliqués dans la consommation d’alcool. Les personnes timides seraient aussi beaucoup plus sensibles à cette anxiété post-alcoolisation. Ces personnes boivent pour apaiser l’anxiété ressentie dans les situations sociales, mais elles sont aussi plus sensibles à l’effet rebond du lendemain.


►►► À lire aussi : L’association entre alcool et dépression chez les adolescents américains a fortement diminué en 27 ans


Enfin, il faut savoir que notre cerveau a besoin de deux à trois jours pour récupérer entièrement d’une grosse soirée. Une solution pour éviter "l’hanxiety": boire avec modération, décider avant la soirée de la quantité que nous allons boire, passer des soirées sans consommer d’alcool, boire de l’eau entre chaque verre d’alcool. Ne pas dépasser trois ou quatre verres par soirée.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

13 mai 2022 à 15:30
3 min
06 mai 2022 à 13:04
3 min

Articles recommandés pour vous