Regions Liège

L’hôpital du Sart-Tilman et l’hôpital de la Citadelle accélèrent leur marche vers la fusion

Marc De Paoli, administrateur délégué du CHU et Sylvianne Portugaels, directeur général du CHR

© © Tous droits réservés

24 sept. 2022 à 10:12Temps de lecture1 min
Par Michel Grétry

A la suite de l’explosion des coûts de l’énergie, et conformément à la réforme du ministre de la Santé publique Franck Vandenbroucke sur le financement des hôpitaux, il a été décidé d’accélérer les discussions autour du plan stratégique médical à mettre en place dans le cadre du réseau liégeois Elipse qui doit regrouper pas moins de huit institutions. L’objectif est de développer une vision commune de l’avenir.

Des synergies, notamment à travers des services communs ou divers achats de matériel, existent depuis des années entre Citadelle et Sart-Tilman. Il s’agit à présent de renforcer davantage leur collaboration dans le but de préserver la qualité de soins aux patients.

Selon les termes d’un communiqué de presse, "on sort d’années difficiles à cause du Covid-19 et le coût des énergies n’arrange rien sachant qu’un hôpital est très énergivore. Ainsi, en 2021, les factures d’énergie s’élevaient à 3 millions d’euros. En 2022, en ayant réussi à bloquer quelque peu, on est à 5 millions. L’année prochaine, toutes choses égales, on table sur 15 millions d’euros. A cela s’ajoute l’indexation des salaires, certes nécessaire, qui représente 7 à 8 millions supplémentaires. Se dire que demain, nous pourrons proposer une multitude de soins de qualité sur tous les sites, au plus proche de la population, c’est plus qu’enthousiasmant. Proposer une offre de soins qui soit en adéquation avec les attentes et les besoins de la population, c’est le point central de notre réflexion avec le CHU", affirme Sylvian Portugaels.

"Nous devons donc créer un modèle plus efficient qui continuera à délivrer des soins de qualité", confirme Marc De Paoli. Les deux directions marquent leur volonté d’aboutir à un pôle public universitaire d’excellence, dont le patient serait gagnant.

Articles recommandés pour vous