La Grande Forme

L’hypnose chirurgicale : une alternative à l'anesthésie générale

L’hypnose chirurgicale

© Getty Images

Elle intrigue autant qu’elle fascine : l’hypnose occupe aujourd’hui une place de choix parmi les traitements alternatifs à disposition des patients qui souhaitent se faire opérer sans anesthésie générale. L’idée ? Remplacer l’anesthésie générale par une séance d’hypnose, couplée à une anesthésie locale. Le point avec le Pr Fabienne Roelants, médecin anesthésiste aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

Pour de nombreux patients, une intervention chirurgicale peut être vécue comme un moment d’anxiété et de stress important. Pourtant, il existe des techniques pour se détendre. C’est le cas de l’hypnose chirurgicale. L’idée est de remplacer l’anesthésie générale par de l'hypnose, couplée à une anesthésie locale. Il s'agit donc d'une chirurgie de surface comme par exemple dans le cadre d'une hernie ombilical ou encore d'une arthroscopie de genou. Par contre, si l'opération est plus conséquente, il n'y a pas de miracle ; l'anesthésie générale est la seule option.

L’hypnose est un état de conscience tout à fait naturel qui nous arrive tous les jours"

Pour y arriver, le médecin anesthésiste va aider le patient à entrer en état d’hypnose. "L’hypnose est un état de conscience tout à fait naturel qui nous arrive tous les jours" explique le Pr Roelants, anesthésiste aux Cliniques universitaires Saint-Luc. Un exemple concret est la conduite automatique: "Lorsqu’on va quelque part en voiture et qu’on a l’habitude, on y va automatiquement sans se rendre compte de comment on y accède. On a enclenché le mode automatique dans notre tête" ajoute-t-elle.

Aux Cliniques universitaires Saint-Luc, on a notamment recours à l'hypnose dans le cadre d’une intervention pour une chirurgie de la thyroïde ou encore pour une chirurgie du cancer du sein. Dans les deux cas, environ 30 à 40% des patients acceptent l’hypnose et anesthésie locale. L’alternative leur est automatiquement proposée lors de la consulte préopératoire.

Le patient qui est placé sous état d’hypnose est éveillé. Les médecins l’accompagnent dans un souvenir agréable. Le patient peut partir et revenir quand il veut. Pour que cette technique fonctionne, il faut impérativement que le patient en ait envie et toute personne qui en a envie peut y arriver. Il faut simplement se laisser guider par la voix qui accompagne, et savoir lâcher prise. Une préparation est toutefois nécessaire et une consultation est prise au préalable pour évaluer si le patient est prêt à coopérer. 

Trois facteurs essentiels pour que l’hypnose fonctionne 

  • La motivation 

Certains vont avoir envie de le faire par simple curiosité, d’autres veulent éviter les produits anesthésiants ou les effets secondaires, etc.

  • La coopération

​​​​​​​Il faut pouvoir accéder à un certain lâcher-prise, écouter la voix qui accompagne, se concentrer sur les paroles de l’anesthésiste, être à l’écoute car technique précise et intense, il faut suivre la voix.

  • La confiance

​​​​​​​Il est primordial de faire confiance à l'anesthésiste pour réussir à se laisser guider.

L'hypnose chirurgicale : en quoi ça consiste et dans quel cas ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le taux de réussite est très élevé mais il peut arriver que le jour-J, le patient n’arrive pas à se concentrer. Dans ce cas, les médecins demandent au patient s’il veut changer de technique et si oui, l’anesthésiste procède alors à une anesthésie générale.

Avantages de l'hypnose

Les avantages de cette technique sont nombreux. Selon les études postopératoires, les patients sont beaucoup moins fatigués, peuvent reprendre plus facilement leur activité quotidienne et leur travail. Les patients doivent également prendre moins d’antidouleurs. L'usage de l'hypnose permet une récupération plus rapide et de meilleure qualité pour les personnes opérées.  

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13 heures à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous