Monde

Libération des activistes belges qui avaient visé "La jeune fille à la perle"

© Tous droits réservés

17 nov. 2022 à 17:53Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

Les trois Belges détenus aux Pays-Bas pour avoir visé le tableau "La jeune fille à la perle" à La Haye, afin d’alerter l’opinion publique sur l’urgence climatique, seront libérés vendredi matin. La justice néerlandaise a décidé jeudi de suspendre leur détention provisoire dans l’attente de leur appel, a indiqué jeudi une porte-parole de la cour.

Début novembre, les trois militants belges pour le climat ont été condamnés à deux mois de prison dont un avec sursis. Ils ont fait appel du verdict de la procédure judiciaire accélérée devant un tribunal de La Haye.

On ignore encore quand le tribunal compétent traitera l’affaire sur le fond.

Le 27 octobre, Wouter M. s’était collé la tête à la célèbre toile de Johannes Vermeer tandis que David S. avait collé sa main sur le mur où était accroché le tableau. Pieter G. avait filmé l’action de protestation.

Les trois militants ont été immédiatement arrêtés et sont détenus depuis.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous