RTBFPasser au contenu
Rechercher

Vivre ici - Gens d'ici

Libraire ambulante à 21 ans, Marie a des livres à vous faire découvrir

Une libraire ambulante, voici Marie 21 ans, qui vend des œuvres volontairement de petites maisons d’édition
25 juil. 2022 à 13:31 - mise à jour 25 juil. 2022 à 13:54Temps de lecture3 min
Par Clément Larue

Marie a 21 ans, et a décidé d’être libraire. Sauf qu’elle a décidé de mettre uniquement en avant, des auteurs et autrices issus de petites maisons d’édition ou même indépendants en auto-édition. Depuis avril 2022, elle écume les brocantes et vend à domicile ses choix littéraires.

Au départ, Marie est aussi autrice. Une mauvaise expérience en maison d’édition, elle ne trouve guère de place dans les grandes librairies où l’on est "dévisagée de la tête aux pieds", ni dans les supermarchés où les marges appliquées peuvent difficilement être assimilées à un bénéfice pour les auteurs et autrices. Alors depuis le mois d'avril, la jeune femme de Strée (Modave) s’est lancée dans l’aventure de la vente de livres de son côté. Avec une règle d’or : vendre uniquement des œuvres issues de petites maisons d’édition ou des auto-éditions.

Un stock de livres dans une pièce chez sa mère où elle vit, un site internet, une page Facebook, un stand présent dans les brocantes de sa région et la Librairie Sleipnir est née. Avoir sa propre librairie dans un batîment ? Marie ne le souhaite pas car : "Un loyer est très cher, et encore plus avec la hausse du coût des charges. Et c’est encore plus difficile de vendre lorsque l’on ne propose aucun nom très connu", se défend-elle.

Mais c’est surtout une autre envie qui guide ce refus du pas-de-porte, elle préfère rêver un bus ou une camionnette qui fera office de librairie ambulante "afin d’aller dans toute la Francophonie". Car : "d'autres le font déjà en France, alors pourquoi pas moi", s'exclame la libraire.

Librairie Sleipnir - Facebook

Des rencontres plutôt que simplement des ventes

Ce commerce ambulant est, pour la jeune entrepreneuse, une opportunité d’aller à la rencontre de nouvelles personnes qui écrivent des livres et ne savent (ou ne souhaitent) pas les éditer via les grosses machines. Pour Marie : "Une librairie ne peut pas tout avoir en stock, des livres il en sort une centaine chaque jour. Alors il faut faire des choix, et personnellement, je préfère aller à la rencontre d’auteur.e.s et partager un moment avec eux pour choisir mes produits".

Aller au-delà de la simple vente ou de la relation commerciale avec des œuvres qu’elle aime soutenir, voici comment définir la Librairie Sleipnir. Une relation qui se construit aussi de Marie vers ses clients, car sans vendre du Musso, du Stephen King ou d'autres, "les gens prennent souvent la poudre d’escampette après avoir regardé mon stand", raconte-t-elle en riant.

Cependant, sa recherche pointue d’ouvrages lui permet aussi d’attirer d’autres curieux qui vont acheter spontanément après des conseils de la libraire. Marie à d’ailleurs une anecdote sur cette démarche qui lui a fait plaisir : "Il y a quelques semaines, lors d’une brocante, j’ai présenté plusieurs livres à une dame qui semblait intéressée. Elle est partie de mon stand, et est revenue une heure après en me disant 'je préfère l’acheter à vous plutôt que sur internet'... Ca m’a touché."

 

Découvrez une autre jeune entrepreneuse qui a aussi opté pour un commerce ambulant :

Loading...

Se développer et étudier

Après quelques mois d’activités, des clients commencent à venir spontanément vers cette jeune librairie. Elle, qui n’avait rien vendu le premier mois, a désormais une vingtaine de ventes par mois : "Ce n’est pas énorme, mais en partant de rien et sans proposer de best-sellers, c’est un bon début."

A partir de septembre, la jeune femme reprend des études et développera donc son commerce en parallèle de ses cours. Avec ses livres qui sortent des sentiers battus, vous pourrez toujours la retrouver sur des brocantes ou directement lui passer commande via ses réseaux sociaux.

Des recommandations ? La Librairie Sleipnir en a pour vous

Et suite à cette anecdote : Marie a justement trois livres à vous conseiller en ce moment, tous dans un genre différent.

- "L’inspiration des best-sellers", un thriller de Anthony Lamacchia

- "À la fin de toute chose : Tome 1 L’incendie", du fantastique de A. Demange

- "Le royaume de Séraphin", jeunesse de Mélodie Ducoeur

Sur le même sujet

Un salon de coiffure itinérant à 22 ans ? Voici la "Nana mobile" de Nadège

Initiatives locales

Un camion friperie, ou comment faire votre shopping de manière responsable à deux pas de chez vous

Vivre ici - Gens d'ici

Articles recommandés pour vous