RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Libramont : lancement d’un marché du terroir sur la place communale

Premier marché du terroir à Libramont
14 mars 2022 à 10:27Temps de lecture2 min
Par Cathy Massart avec Philippe Herman

La commune de Libramont-Chevigny désire mettre en avant les producteurs de la région tout en conscientisant les citoyens au circuit court. Le but est aussi de dynamiser la place communale en créant ce marché du terroir. Ce marché aura lieu tous les 15 jours et les producteurs de la région ont immédiatement répondu favorablement.

C’est le cas de Cédric Maquet de Bercheux (Vaux-sur-Sûre) qui commercialise ses œufs. "Il s’agit d’œufs poulailler mobile en plein air avec 200 poules qui voyagent. J’ai 2 poulaillers et avec le surplus d’œufs, je fabrique des pâtes artisanales. Nous cherchons des points de vente et aussi à nous faire connaître dans la région. Nous participons au marché de Vaux-sur-Sûre, de Paliseul et d’Amberloup. Un poulailler mobile est une bonne solution, cela permet d’être autonome en plus les poules sont en plein air et elles ont constamment de l’herbe. Et pour nous aussi c’est agréable, nous ne sommes pas dans les conditions d’un poulailler industriel".

D’autres producteurs locaux ont répondu présents lors de cette première édition du marché du terroir comme Virgine Baillard qui représente la chèvrerie des Alpines de la Core. "Nous avons une quarantaine de chèvres laitières qui sont des alpines chamoisées. Nous produisons divers fromages au lait cru ainsi qu’un panel de fromages frais et affinés. Nous proposons aussi des tomes et des yaourts. C’est une fierté de venir à Libramont mais je ne fais pas cela souvent car je suis seule pour traire mes bêtes et transformer le produit".

Du safran de la région

"Je fais plusieurs marchés et il n’y en avait pas sur Libramont, explique Laurence Mahin. Je propose du safran sous forme de pistil. Je fabrique également des produits aromatisés au safran comme de la confiture, du sirop ou encore du vinaigre de cidre. Je dois aussi faire connaître le safran, ce n’est pas naturel ici dans la région de cuisiner avec ce produit. Je vais aussi à la rencontre des gens, je leur donne des recettes de cuisine et je leur fais goûter mes produits. Pour moi, c’est tout bénéfice".

La brasserie L4

Marc Lambotte a créé avec ses trois enfants cette brasserie ardennaise.

"Nous fabriquons 3 bières, une ambrée, une triple et une blonde. Je fais également des bières éphémères dont une brune, uniquement pendant la période hivernale. Je vends mes bières surtout dans des commerces de proximité et j’évite la grande distribution car je pense qu’il faut relancer le commerce local. Ma présence sur ce marché permet de faire connaître mes produits. Cela fait 4 ans que nous sommes installés et beaucoup de personnes à Libramont ne connaissent pas encore la brasserie. Nous espérons que les habitants vont être solidaires et viendront en nombre découvrir ce nouveau marché".

Le prochain marché du terroir à Libramont aura lieu le vendredi 25 mars

 

Sur le même sujet

Pour quelles raisons faire ses courses au marché ? On a testé au marché de Huy

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous