C'est vous qui le dites

Liège est-elle devenue la ville des toxicos ?

© RTBF

16 sept. 2022 à 09:31Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

La salle de shoot à Liège créerait un tourisme de la drogue. Depuis 2018, Liège dispose d’une salle de consommation à moindre risque dont le but était d’améliorer la situation relative à la drogue dans la ville. Mais finalement, la fréquentation de la salle augmente, attirant des toxicomanes d’autres villes ou de l’étranger selon ce qui est expliqué dans les éditions de Sudinfo ce matin. Pire, une conseillère communale explique que la consommation dans la ville augmente tout comme le deal de rue avec les nuisances qui vont avec.

Liège est devenue la ville des toxicos ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Ouverture d'une salle de shoot à Liège

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Ils ne vont pas tous dans la salle de shoot"

Fabienne, une auditrice de Liège, est intervenue à ce sujet sur notre antenne :"Quand mon mari travaillait dans le centre-ville de Liège et que j'allais le chercher, je devais me garer dans la rue de la salle de shoot. Quand on voit ces pauvres personnes, ils font peur. Je n’étais pas à l’aise dans cette rue, mais c’est partout pareil. Si on veut faire les magasins, les rues sont remplies de gens qui demandent de l’argent pour acheter des doses. Je n’ose plus rentrer dans les parkings car ils se piquent derrière les voitures. Ils ne vont pas tous dans la salle de shoot."

© RTBF

"Ce n’est pas qu’à Liège"

Du côté d'Alost, Franck n'est pas du même avis : "C’est une idée préconçue. On voit ça un peu partout, ce n’est pas qu’à Liège. La différence, c’est qu’à Liège, on met un point dessus, ce n’est pas de la stigmatisation, mais on ne voit que ça. Ce sont des drogués qui se cachaient avant et qui se montrent maintenant. Si la police devait débarquer partout en même temps en Belgique, il faudrait 20 000 policiers car ils savent très bien où se trouvent les drogués. Les toxicos sont partout."

© Getty Images

"La police ne sait rien y faire"

Le débat se termine à Tournai avec Claire "Tournai est aussi une ville de toxicos, même si nous n’avons pas de salle de shoot. Nous sommes à 30 km de Lille et les Français viennent en général pour dealer. J’habite près d’une résidence d’une haute école et il y a beaucoup de drogués. Je n’ose plus sortir le soir quand il fait noir. La police ne sait rien y faire."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Est-il temps de légaliser le cannabis en Belgique ?

C'est vous qui le dites

Énergie : faut-il aider tous les commerçants, quel qu’en soit le prix ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous