Coronavirus

Liège : fermeture du centre de dépistage coronavirus du CHU, la Citadelle s’attend à une situation difficile dans les prochains jours

Deux des trois centres de dépistages de Liège seront potentiellement fermés durant deux jours

© Belga

07 oct. 2020 à 18:02 - mise à jour 07 oct. 2020 à 18:42Temps de lecture2 min
Par RTBF avec Belga

Ce mercredi, le centre de dépistage du CHU de Liège a été pris d’assaut, a indiqué Louis Maraite, directeur de la communication de l’hôpital. Au total, 200 patients supplémentaires se sont présentés pour se faire tester. Une situation probablement liée à la fermeture par le groupe santé CHC de ses centres de dépistage établis sur les sites de Hermalle, du MontLégia et de Waremme. Une situation qui fait par ailleurs craindre au CHR de la Citadelle une sursaturation dans les prochaines jours.

Mercredi, en comparaison aux autres jours, 200 personnes supplémentaires se sont présentées au CHU de Liège pour se faire tester au coronavirus. Une affluence qui a généré d’importants embarras de circulation. À certains moments, des files longues de 8 km étaient visibles à proximité de l’hôpital, a précisé Louis Maraite.

Le CHU de Liège a donc pris la décision de changer son mode de fonctionnement. Jeudi et vendredi, seules les personnes qui doivent se faire opérer dans l’hôpital liégeois pourront se faire dépister.

À partir de lundi, le CHU de Liège ne testera plus que les personnes symptomatiques. Les asymptomatiques pourront quant à eux aller se faire dépister dans l’un des 25 centres de prélèvement du CHU, où un test salivaire sera effectué.

Craintes de la direction du CHR de la Citadelle

Ce jeudi 8 et vendredi 9 octobre, une fermeture temporaire ou partielle de deux des trois centres liégeois de dépistages risque de rendre la situation, déjà compliquée ces derniers jours, encore plus critique pour le dernier centre ouvert. C’est ce qu’indique la direction du CHR de la Citadelle qui appelle au civisme des citoyens qui se rendront au Labo Cita dans les deux prochains jours.

Suite au nombre grandissant de personnes attendues chaque jour : "Le risque de sursaturation est bien réel, tout comme les problèmes de mobilité autour du parking P + R. Toutes les entités locales (ville, province, police), vont venir prêter main-forte aux équipes du CHR de la Citadelle", précise Sylvianne Portugaels, directrice générale de l’hôpital.


►►► A lire aussi : Saturé, le drive-in "coronavirus" de la Citadelle à Liège ferme le samedi : "C’est une question de santé publique"


La direction du centre hospitalier estime que situation pourrait devenir alarmante si elle se poursuit, comme l’explique le Dr Jean-Marc Minon, chef de service du Labo Cita : "Il ne faut pas se leurrer, le manque de concertation et de coordination au niveau des autorités va finir par provoquer le chaos au niveau du testing. Fermer à notre tour le 'drive' pour envoyer un message clair ? Nous y avons pensé, mais nous ne voulons pas prendre la population en otage et poursuivrons notre mission de santé publique".

Le Labo Cita Drive ouvrira normalement ses portes de 7h30 à 13h. Un nombre maximum de voitures sera accepté par tranche horaire. Une fois celui-ci atteint, le drive sera fermé temporairement, pour rouvrir 30 minutes plus tard.

Journal télévisé 08/10/2020

Crise de dépistage à Liège : un seul centre encore ouvert

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous