Regions Liège

Liège : les employés d’Ethias en télétravail le lundi par souci d’écologie

Liège : les employés d’Ethias en télétravail le lundi par souci d’écologie

© RTBF

16 mai 2022 à 12:35Temps de lecture2 min
Par Marie Bourguignon avec C. Adam

C’est une conséquence de la crise sanitaire, mais pas seulement. Ethias va fermer ses bureaux liégeois un jour par semaine. Le télétravail n’est plus un frein. Et l’assureur veut aussi réduire son empreinte écologique.

Au total, ils sont près de 1000 employés à travailler dans les locaux du bâtiment situé en plein centre de Liège. L’immeuble a été construit il y a une cinquantaine d’années, et les déperditions d’énergie sont nombreuses.

Un ancien bâtiment énergivore

Le directeur des Ressources Humaines à côté des installations qui seront à l’arrêt.
Le directeur des Ressources Humaines à côté des installations qui seront à l’arrêt. RTBF

"Voici le type d’installations qui seront à l’arrêt à partir de lundi" indique Julien Balistreri, directeur des Ressources Humaines chez Ethias. "Ce sont des installations qui datent étant donné que le bâtiment a été construit dans les années 70. Toute cette machinerie sera à l’arrêt du vendredi soir jusqu’au lundi soir. L’économie, en termes d’émissions carbone, est de 2,8 tonnes par jour de fermeture."

Positif pour l’environnement et en termes d’organisation

Concrètement, à partir de la semaine prochaine, le bâtiment sera fermé tous les lundis. Le télétravail sera donc obligatoire un jour par semaine. Pour Benjamin Nihoul, employé qui habite en province de Namur, c’est une bonne nouvelle. "On va diminuer nos trajets et le budget carburant. La diminution de 120 kilomètres par jour va être impactante sur l’aspect environnemental et aussi en termes d’organisation. Je suis un papa célibataire, donc pour mes enfants, c’est une facilité. Je sais que le lundi, je suis à la maison, et donc j’ai des possibilités de terminer à une heure raisonnable pour aller rechercher mes enfants sans devoir prendre en compte mon temps de trajet qui est de 45 minutes."

Des mesures pour défrayer les travailleurs à domicile

Pour les employés qui n’ont pas la possibilité de télétravailler, Ethias met à disposition des locaux dans un autre de ses bâtiments. L’entreprise a aussi pris des mesures pour défrayer ses travailleurs à domicile. "Il y a déjà aujourd’hui chez Ethias une indemnité qui est versée au collaborateur pour le télétravail", précise le directeur des Ressources Humaines. "Cette indemnité est de 6 euros nets par journée de télétravail. On intervient également dans la connexion internet au domicile des collaborateurs."

L’entreprise est une des premières à prendre cette mesure en Belgique. Elle sera d’application jusqu’au déménagement d’Ethias dans des nouveaux locaux en 2024.

Articles recommandés pour vous