Vivacité

Line Renaud s’est confiée sur la fin de sa vie : "J’approche du moment"

15 th Angouleme French-Speaking Film Festival – Day Two

© 2022 Marc Piasecki

30 août 2022 à 12:53Temps de lecture1 min
Par Philomène Parmentier

A l’issue de la projection du film Une Belle Course au Festival du Film d’Angoulême où elle partage l’affiche avec Dany Boon, Line Renaud a ému l’assemblée avec ses mots.

Une Belle Course est un film qui évoque sans tabou la mort. Une femme de 92 ans appelle un taxi pour se rendre dans sa maison de retraite. Elle demande au chauffeur de taxi de faire quelques détours pour passer par les lieux qui ont compté dans sa vie. Peu à peu, au détour des rues de Paris, le passé hors de commun de cette femme bouleverse le chauffeur. Il y a des voyages en taxi qui changent une vie. Voici le synopsis du long-métrage, Une Belle Course, qui sortira le 21 septembre prochain.

Après la projection au Festival d’Angoulême ce mardi 23 août, Line Renaud était en larmes. "J’ai pleuré tout le temps. Mais je ne voudrais pas vous faire pleurer vous. Je vous aime !", a expliqué l’actrice au public. Line Renaud, aujourd’hui âgée de 94 ans, est membre de l’association pour le Droit de Mourir dans la Dignité. Elle a d’ailleurs évoqué la fin de sa vie suite à la projection du long-métrage : "J’approche du moment, je suis obligée d’y penser. Mais j’ai eu une belle vie, une vie extraordinaire. Et ça, ça ne s’oublie pas. Même quand je ne serai plus là…". 

Dans le Journal Du Dimanche du 21 août, Line Renaud a publié une lettre ouverte appelant à légaliser l’aide active à mourir.

Pourquoi vouloir rester jusqu’au bout quand vous savez que vous êtes condamné à court terme et que vos souffrances physiques et psychiques seront, en dépit des progrès de la médecine et du dévouement des soignants, réfractaires à tout traitement thérapeutique ? […] Pourquoi endurer une cruelle agonie quand la mort peut vous délivrer d’une vie qui n’est plus qu’une survie douloureuse sans espoir de guérison ?

Un débat de société qui semble important pour l’actrice de 94 ans.

Sur le même sujet

"La Femme tranquille" : Line Renaud dans le rôle touchant d'une résistante inspiré de sa propre mère

La Une

Keen’V se confie au sujet de son album "Thérapie" : "J’ai appris à me relever"

Vivacité

Articles recommandés pour vous