Economie

L’inflation galopante enfonce les hôpitaux dans les problèmes financiers

04 févr. 2022 à 05:58Temps de lecture1 min
Par Belga

Après le choc de la pandémie de coronavirus, le secteur des soins de santé est à nouveau confronté à des difficultés financières à cause de l’inflation. Selon Zorgnet-Icuro, l’organisation faîtière flamande des hôpitaux généraux citée dans De Tijd vendredi, la montée des prix creuse un trou d’au moins 250 millions d’euros dans les comptes des hôpitaux belges.

En raison de l’inflation, les coûts salariaux augmentent de 8% et la facture énergétique s’alourdit aussi. Les revenus de l’enveloppe budgétaire gouvernementale et les paiements des honoraires de médecins par contre ne progressent que plus lentement.

Ces coups durs enfoncent le secteur des soins dans le rouge. L’an passé, les hôpitaux généraux avaient réussi à réaliser un bénéfice d’exploitation de 111 millions d’euros, grâce aux soutiens liés à la crise sanitaire. Ce qui prouve que la marge est très mince.

Zorgnet-Icuro craint que sans mesures de soutien additionnelles de la part du gouvernement, les hôpitaux doivent licencier du personnel, précisément au moment où de nombreux lits sont occupés par des patients traités pour le coronavirus.

L'inflation en Belgique: sujet JT 28/01/2022

Sur le même sujet

Eduquer aux mécanismes de la douleur plutôt que de prendre des médicaments, c’est bénéfique pour les maux post-cancer

Santé & Bien-être

Coronavirus en Belgique ce 4 février 2022 : les cas détectés diminuent, sauf chez les plus de 70 ans

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous