RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Cinéma - Interviews

L’interview d’Aurélia Georges, réalisatrice de "La place d’une autre"

L'interview d'Aurélia Georges pour "La place d'une autre"

l'interview d'Hugues Dayez

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 févr. 2022 à 10:00Temps de lecture8 min
Par Hugues Dayez

La réalisatrice Aurélia Georges a eu la bonne idée d’adapter un roman peu connu de Wilkie Collins. Cet auteur anglais, ami (et rival) de Dickens, est considéré à juste titre comme un des pères du roman policier moderne, et ses classiques "La pierre de lune" et "La femme en blanc" sont des véritables "page turner".

Collins s’est toujours passionné pour les thèmes d’usurpation d’identité, d’imposture et de différences de classe : on retrouve tout ça dans "La place d’une autre", et le transfert de son intrigue dans la France de 14-18 tient la route. La mise en scène d’Aurélia Georges, est esthétiquement raffinée, et le casting adéquat.

Lyna Khoudri (vue dans "Papicha", "Hors Normes" et "The french dispatch") est touchante dans le rôle de Nélie, et Sabine Azéma (très discrète depuis la mort de son compagnon cinéaste Alain Resnais) reste très sobre dans le rôle d’Eléonore.

Comment la réalisatrice a-t-elle eu l’idée d’adapter ce roman méconnu de Wilkie Collins ? Les réponses dans son interview intégrale.

Sur le même sujet

L’interview de Lyna Khoudri, pour "La place d’une autre"

Cinéma - Interviews

Les critiques d’Hugues Dayez : "La vraie famille", Mélanie Thierry bouleversante

Critiques d'Hugues Dayez

Articles recommandés pour vous