Vuelta - Cyclisme

Lionel Taminiaux : "Je pense que Remco Evenepoel peut gagner le chrono ce mardi"

© Tous droits réservés

Lionel Taminiaux (Alpecin-Deceuninck) est en ce moment sur les routes de la Vuelta pour son tout premier grand tour. Avant d’attaquer le contre-la-montre de ce mardi, il est revenu sur les deux victoires d’étape de son équipier Jay Vine mais aussi sur le show de Remco Evenepoel.

"Grâce aux deux victoires de Jay Vine, l’équipe n’a plus de pression"

Lionel Taminaux fait partie du train de Tim Merlier. La mission du Brabançon c’est d’emmener le champion de Belgique sur des sprints massifs. Alpecin-Deceuninck avait coché les deux premières étapes en ligne aux Pays-Bas, mais Merlier ne s’est classé que 3e et 6e : "On s’est un peu loupé sur les deux premiers sprints avec Tim. Il fait partie des meilleurs sprinteurs du monde, et on visait clairement des victoires d’étape, mais on n’a pas eu de réussite".

Mais le Tour d’Alpecin-Deceuninck est déjà pleinement réussi grâce à Jay Vine. Le grimpeur australien a brillé en montagne, pour remporter deux victoires d’étapes et endosser le maillot à pois de meilleur grimpeur : "Grâce aux deux victoires de Jay Vine, l’équipe n’a plus de pression, on n’est plus obligé de courir derrière une victoire d’étape. Tout ce qui viendra en plus c’est du bonus. On va essayer de défendre ce maillot à pois et de le ramener jusqu’à Madrid."

A titre personnel, Tami veut boucler son premier grand tour et amener Merlier à la victoire : "Le plus dur est derrière moi je pense. Les étapes de montagne étaient vraiment difficiles mais on a bien géré les délais. J’espère maintenant faire un bon leadout pour Tim et offrir une 3e victoire à l’équipe".

"Je pense que Remco peut aller jusqu’au bout"

Lionel Taminiaux est également revenu sur le superbe début de Tour de Remco Evenpoel, et il le pointe comme favori ce mardi, dans le CLM de la 10e étape : "Tout le monde savait qu’il venait ici pour jouer le général et il a dit qu’il voulait gagner une étape. Il va gagner une étape, et je pense qu'il peut s’imposer ce lundi sur le chrono."

Le coureur jodoignois espère que Remco ira jusqu’au bout et qu’il arrivera à garder le maillot rouge jusqu’à Madrid : "Je ne suis plus jamais étonné par Remco. Je pense qu’il peut aller au bout, c’est en tout cas ce que je lui souhaite. Tout le monde dit qu’il ne gagnera pas tout de suite un grand tour parce qu’il a toujours un mauvais jour. Mais comme il est parti là, avec son avance sur ses concurrents, il peut réussir. Il a prouvé qu’il était le plus fort en montagne", a conclu le coureur Alpecin-Deceuninck.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous