Premier League - Football

Liverpool inflige à Manchester City sa 1ere défaite cette saison au terme d’un match passionnant

© AFP or licensors

16 oct. 2022 à 05:00 - mise à jour 16 oct. 2022 à 17:27Temps de lecture2 min
Par Alice Devilez avec AFP

C’était le choc de la onzième journée de Premier League. Liverpool a battu le Manchester City de Kevin De Bruyne en début de soirée ce dimanche. Les Reds l’ont emporté par le plus petit écart grâce à un but de Mohamed Salah, servi lumineusement par son propre gardien Alisson Becker, à l’assist donc. Un goal inscrit à la 76e minute, le seul d’un match très intense et vraiment passionnant. Il s’agit de la toute première défaite des Skyblues en Premier League cette saison.

Au classement, cette victoire permet à Arsenal de prendre un peu plus le large avec 27 points, City cale à 17, Liverpool remonte en dixième position avec treize unités et se donne un peu d’air.

Haaland muselé, Alisson et Salah inspirés

On craignait un peu que le début de saison raté de Liverpool et les nombreuses absences en défense ne dévalorisent cette affiche, mais les Reds, transcendés par un Anfield bouillant, ont prouvé qu’ils restaient les rivaux les plus dangereux pour City quand ils sont à leur top.

C’est d’abord la prestation défensive que l’on retiendra, car museler Haaland ne sera pas donné à grand monde cette saison.

Le colosse norvégien, déjà auteur de 15 buts cette saison, s’est offert quelques occasions, mais la paire Virgil van Dijk-Joe Gomez a été vigilante et Alisson, dans les cages, a sorti les arrêts qu’il fallait.

Cela a été le cas à la 33e quand Haaland s’est présenté et a essayé de le lober d’une balle piquée, ou encore à la 64e quand, d’une main droite très ferme, à ras de terre, il a repoussé un tir du gauche.

City a bien cru trouver la faille à la 53e minute, Phil Foden récupérant un ballon repoussé dans les pieds de Haaland, par Alisson, pour marquer, mais le but a été annulé après recours à la VAR pour une faute du Norvégien sur Fabinho dans la construction du but.

Mais Liverpool n’a évidemment pas fait que défendre et dans le sillage d’un Salah totalement relancé par son triplé-éclair en Ligue des champions, mercredi contre les Rangers, les hommes de Jürgen Klopp ont fait la différence.

Salah a notamment eu le mérite de se remettre d’un premier face-à-face perdu avec Ederson, quand sa frappe placée a été tout juste suffisamment effleurée par le gardien brésilien pour raser l’extérieur de son poteau droit (50e).

Quelques minutes plus tard, Diogo Jota, sur un centre de l’extérieur du pied de Salah, alors que la défense de City était aux abois, a encore raté le cadre (56e).

Mais à un quart d’heure de la fin, sur un coup-franc excentré de City, Alisson s’est emparé de la balle et a immédiatement dégagé au pied vers Salah.

Avec son jeu de corps, ce dernier s’est joué de Joao Cancelo en position de dernier défenseur pour aller cette fois ajuster Ederson du plat du pied et faire chavirer Anfield (1-0, 76e).

Dans une fin de match échevelée, Klopp s’est fait expulser pour contestation, mais les Reds ont tenu bon et remis une dose d’indécision dans la Premier League.

L’incroyable passe décisive d’Alisson Becker pour Mo Salah

Loading...
Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous