Conference League - Foot

L’oeil tactique de Swann Borsellino : comment le système tactique actuel de Mazzu peut-il fonctionner à Anderlecht ?

© BELGA

Alors que tout semblait se mettre en place progressivement en début de saison, et plutôt avec succès, cela s’est compliqué depuis quelques semaines. Avec un seul point pris lors des 4 derniers matches de championnat, les questions tactiques commencent à se poser également. Est-ce que la défense à 3 alignée par Mazzu, avec ses pistons sur les flancs, peut s’installer durablement avec les joueurs qu’il a à sa disposition ? Swann, qui commentera le match demain, se penche sur quelques questions

La défense à 3, bonne idée ?

Il faut juste rappeler qu’il y a plusieurs façons de jouer à 3 derrière. L’Union ne joue pas comme Anderlecht qui ne joue comme l’OM, par exemple. Si l’idée de Mazzu est de reproduire ce qui marchait à l’Union l’an dernier, c’est surtout du côté des pistons qu’il faut regarder. A gauche, il manque un peu de rigueur défensive. Même si je trouve qu’il commence à faire les allers-retours. Murillo est lui trop timide depuis le début de la saison.

Donc ce n’est pas tellement la défense à 3 qui pose problème mais ce qui se passe devant ?

Oui avec la relation avec les milieux de terrain par exemple. Relation quasiment inexistante si on compare par exemple la relation entre Teuma et Lapoussin qui se trouvent très facilement. Ashimeru a essayé de le faire un petit peu plus en 2e mi-temps contre Sikelborg par exemple. Mais globalement ça ne combine souvent qu’à 2 joueurs, avec Refaelov notamment, mais pas assez à 3. Et dans ce milieu de terrain, cela manque aussi d’intensité. Diawara est capable d’en apporter mais il blessé pour le match contre Bucarest. Ashimeru dans une moindre mesure aussi.

Donc c’est le liant qui manque en ce moment dans ce système ?

Oui. Et au niveau des attaquants aussi. Ils sont un peu coupés du reste de l’équipe. Et pourtant un Silva court beaucoup par exemple. Mais on peut avoir la meilleure tactique du monde, je trouve que cela reste surtout un problème d’intensité, ce que Refaelov a lui-même dit d’ailleurs. Cela doit commencer par là s’ils veulent que la tactique fonctionne. 

Sur le même sujet

Hendrik Van Crombrugge s’exprime avant le match à Bucarest : « Le problème vient sans doute de nous, les joueurs »

Conference League - Foot

Felice Mazzu avant Bucarest : "Le problème, ce n’est pas l’envie, mais c’est le mental"

Conference League - Foot

Articles recommandés pour vous