Tennis

"London Farewell" : Roger Federer, l’apothéose d’une carrière hors pair

© Tous droits réservés

16 sept. 2022 à 09:00Temps de lecture2 min
Par Alice Devilez

Roger Federer prendra sa retraite à la fin de ce mois de septembre. Difficile d’y croire encore, lorsqu’on l’écrit. Pourtant, tout était réuni pour que "Roger" range sa raquette dans le tournoi qu'il organise, dans la ville où il a tant brillé, à l’aube de l’automne londonien.

Hyde Park, Regent’s Park, Green Park, les mythiques parcs de la capitale britannique revêtiront de concert leurs plus belles couleurs en cette fin septembre. L’odeur des feuilles humides, des tons mélancoliques de circonstance pour dire au revoir… À l’été, et à l’un des plus grands joueurs de tennis de tous les temps. Celui qui par huit fois a remporté le mythique tournoi de Wimbledon.

L’O2 Arena sera la dernière arène de la légende suisse. Entouré de ceux qui ont écrit l’histoire à ses côtés. Un moment qui semble soigneusement choisi.

A last dance

Cette fois ce sera la dernière. Et si nombreux soit-on à ne pas avoir voulu y voir un signe, le fait que Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic et Andy Murray soient réunis au sein de la Team Europe de cette prochaine Laver Cup aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Tout comme l’incapacité du Suisse à revenir sur le circuit.

Tant sur les terrains qu’en dehors, le moment s’annonce grandiose. Dans cette magnifique O2 Arena, le Maestro a disputé cinq finales de Masters et a remporté deux fois le titre. On ignore sa forme physique, mais ce sera sans doute un peu secondaire finalement. Le tournoi n’est pas officiel et ne l’a jamais été, il sera sans doute plus que jamais une jolie fête. On a tous en tête le dernier jour de travail d’un collègue, qui vient avec ses cartons, offre un petit verre pour son départ et quitte la pièce alors que tout le monde a les yeux embués. Ce sera sa fête de départ à lui, celle où il rangera définitivement sa raquette, et ce sera forcément particulier, historique. Un moment suspendu dans une fin de carrière très discrète. Quelques journées hors du temps pour saluer un joueur qui a marqué à jamais l’histoire du sport. Joueur, anciens joueurs, personnalités publiques et quelques fans de tennis (très) privilégiés seront aux premières loges pour dire au revoir à celui que beaucoup considèrent comme le "Goat". Et nul doute qu’après cela, les balles ne rebondiront plus jamais tout à fait de la même manière.

Du (très) beau monde au rendez-vous

Pour ceux qui ne connaissent pas encore vraiment la Laver Cup, c’est un peu l’équivalent de la Ryder Cup en golf. Une équipe européenne composée de six joueurs est opposée à une équipe composée par six joueurs venant du reste du monde. Elle se déroule sur trois journées (du 23 au 25 septembre) en alternance en Europe et dans le reste du monde. Roger Federer est à la base de l’organisation de ce tournoi exhibition, dont le nom rend hommage à Rod Laver, véritable légende du tennis

En trois journées, douze rencontres sont disputées dont trois doubles. Les victoires le premier jour valent un point, celles du deuxième jour en valent deux et celles du troisième, trois. L’équipe qui gagne est celle qui accumule treize points. Les rencontres se jouent en deux sets gagnants avec un super tie-break dans le set décisif si nécessaire.

Team Europe : Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray, Casper Ruud, Stefanos Tsitsipas (capitaine Bjorn Borg)

Team reste du monde : Frances Tiafoe, Alex De Minaur, Jack Sock, Felix Auger-Aliassime, Taylor Fritz, Diego Schwartzman (capitaine John McEnroe)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous