RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'info culturelle

L’Opéra de La Monnaie prolonge sa saison virtuelle, avec notamment "Au monde" de Philippe Boesmans

L'Opéra de La Monnaie prolonge sa saison virtuelle avec sept nouvelles productions

Alors que sa première saison virtuelle touche à sa fin, l’Opéra de La Monnaie a décidé de prolonger cette saison virtuelle en se renouvelant et en proposant sept nouvelles productions qui seront disponibles du 20 avril au dimanche 17 mai.

Rendez-vous sur le site de La Monnaie pour découvrir sept nouvelles propositions à visionner. Voici les sept opéras retenus qui ont été présentés lors de saisons précédentes : Push ; Mitridate, re di Ponto ; Dialogues des Carmélites ; Les Contes d’Hoffmann ; Madama Butterfly ; Macbeth et Au monde.

L’auteur de théâtre Joël Pommerat a adapté sa pièce Au monde pour en faire un livret d’opéra. Un opéra en français dont Philippe Boesmans a composé la musique. L’histoire se déroule au cœur d’une famille aisée. Un empire familial sur le point de disparaître avec son patriarche agonisant.

Philippe Boesmans était au micro de Pascal Goffaux. Entretien de 2015.

Liste et résumés des opéras bientôt disponibles

Push

Le 19 avril 1943, Simon Gronowski est sauvé d’une mort certaine par sa mère qui le pousse hors du train qui les mène vers Auschwitz. Un opéra qui met en parallèle la Deuxième Guerre mondiale et la tragédie humanitaire des réfugiés, ce projet résolument bruxellois permet à chacun d’ouvrir les yeux sur le monde d’hier et d’aujourd’hui.

Au monde

Un empire familial est sur le point de disparaître avec son patriarche agonisant. Avec cette création, Philippe Boesmans exprimait avec subtilité l’angoisse de l’incertitude. Six ans plus tard, l’opéra est indéniablement toujours d’actualité.

Au Monde avait été primé aux Opera Awards 2015.

Mitridate, re di Ponto

En 2016, avant de se lancer dans la Trilogia Mozart Da Ponte, Jean-Philippe Clarac&Olivier Deloeuil actualisaient les manigances familiales et la tripartite amoureuse de Mitridate, re di Ponto pour une production au cœur de l’union européenne, dirigée par le spécialiste baroque Christophe Rousset.

Dialogues des Carmélites

Avec Dialogues des Carmélites, Olivier Py propose une mise en scène ascétique très applaudie du chef-d’œuvre de Poulenc. À la tête des forces musicales, Alain Altinoglu fait ressortir l’essentiel de cette magnifique partition sur la peur, l’espoir et la mort.

Les Contes d’Hoffmann 

En décembre 2019, l’opéra d’Offenbach permettait au metteur en scène Krzysztof Warlikowski et à notre Directeur musical Alain Altinoglu d’explorer avec une fantaisie cinématographique les vestiges de l’amour d’un poète, grâce à une distribution exceptionnelle.

Chronique de Camille De Rijck.

Madama Butterfly

Pour sa production de cet immanquable du répertoire lyrique signé Puccini, Kirsten Dehlholm (Hotel Pro Forma) s’est inspirée du bunkaru, un théâtre de marionnettes japonais, conférant à la tragédie humaine de Madama Butterfly un supplément de pathos.

Macbeth

Le metteur en scène Olivier Fredj fait déménager le couple maudit de Shakespeare de leur château écossais au profit d’un luxueux hôtel " Belle Époque " dans son impressionnante production de l’opéra sombrement tragique signé Verdi. Le vernis du décor s’étiole au fur et à mesure de notre descente dans le subconscient de Macbeth.

Chronique de Camille De Rijck.

Sur le même sujet

Le compositeur belge Philippe Boesmans est décédé

Journal du classique

L’Opéra Royal de Wallonie propose des activités familiales autour de l’opéra

Journal du classique

Articles recommandés pour vous