Regions Liège

L’OPRL dévoile son programme pour la saison 2022-2023

Image d'illustration.

© Dominique Houcmant

L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège dévoile son programme pour la saison 2022-2023. Après deux années marquées par la pandémie, l’OPRL se réjouit de retrouver son public et de dévoiler ses nouveautés. Thème de cette saison : "Notes Fondamentales". Une saison que l’orchestre annonce comme un véritable "plan de relance", où l’accent est mis sur l’accessibilité du répertoire symphonique au plus grand nombre.

Un soulagement après deux ans de pandémie

Avec la fermeture des frontières terrestres, accueillir les musiques du monde à Liège était devenu impossible. Aujourd’hui, l’Orchestre Philharmonique Royal envisage, dans son plan de relance, le retour à des productions d’envergure. Le but est également de retrouver les musiques d’Egypte, de Russie, d’Amérique Latine et de Belgique pour les faire résonner chez nous. Le chef d’orchestre et directeur musical de l’OPRL, Gergely Madaras, confie son enthousiasme post-covid : "Ce sera une saison où nous allons pouvoir rouvrir la salle au public qui n’a pas toujours été présent ces deux dernières années. Un orchestre, c’est une collaboration entre les musiciens et après avoir mis plus d’un mètre et demi de distance entre nous, c’était important de se retrouver visuellement et auditivement. Je suis très heureux que cette saison marque un retour à la normale !", explique-t-il.

"Notes Fondamentales", thème de cette nouvelle saison

Daniel Weissmann, directeur général de l’OPRL, explique pourquoi avoir choisi ce nom : "Pendant deux ans, le silence a été plus fort que la musique. On s’est rendu compte que le monde était bouleversé que ce soit par une pandémie ou par une guerre… Nous, on se rend compte que la musique doit avoir un sens. La musique a un avantage, c’est qu’elle est universelle ! On aimerait faire revenir des gens d’horizon différents pour qu’ils vivent un moment musical qui leur donnera des émotions"

Un programme varié et accessible à tous

Quand certains entendent les mots "orchestre" et "symphonique", la grimace ne se fait pas attendre. Pourtant, l’OPRL insiste : "le répertoire symphonique n’est pas figé dans les modèles du passé". Cette saison, l’orchestre propose différents concepts regroupés dans la catégorie "OPRL + ", avec des ciné-concerts pour lesquels l’orchestre joue en live. La cheffe d’orchestre et grande compositrice de musique de jeux vidéo viendra présenter l’univers symphonique du jeu. Ajoutez à cela les concerts "SymphoKids" dédiés aux enfants de 3 à 10 ans. "Les dimanches en famille", gratuits pour les moins de 16 ans. Tout en proposant la suite et fin des événements liés aux 200 ans du bicentenaire de la naissance du compositeur liégeois, César Franck. Un programme complet à retrouver sur le site de l’OPRL.

Les finances de l’orchestre peu impactées par la pandémie

Après deux années marquées par la pandémie, l’OPRL se réjouit de retrouver son public et de dévoiler ses nouvelles créations. Mais comment se portent les finances de l’orchestre après ces deux années ? Daniel Weissmann : "Sincèrement, non, parce que nous avons eu une grande générosité venant du public et une grande solidarité des pouvoirs publics qui nous ont payé nos subsides malgré notre inactivité. Maintenant, il faut voir comment se passe la relance, car nous allons avoir des dépenses que nous n’avions plus et la balance devra s’équilibrer", conclut-il.
 

Articles recommandés pour vous