RTBFPasser au contenu
Rechercher

"L’Oreille d’abord" vous emmène visiter le Manoir de Guy Ropartz dans les Côtes d’Armor

L'oreille d'abord

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

11 juil. 2022 à 07:00Temps de lecture2 min
Par Tania Markovic

Pour la deuxième année consécutive, chaque week-end de l’été nous vous proposons une émission de nos collègues de la Radio – télévision Suisse. Il s’agit de L’Oreille d’abord, une série signée Catherine Buser. Nous avons sélectionné pour vous 9 épisodes qui vous porteront aux quatre coins du monde : du côté de la vieille Europe nous parcourrons successivement l’île grecque de Cythère, la lande bretonne ou encore la capitale du Danemark. Nous ferons aussi un tour de l’autre côté de la Manche chez nos voisins anglais sans oublier de rendre visite à leurs alliés américains en en profitant pour faire un crochet par le Mexique !

Pour ce voyage auditif laissez au placard matériel de randonnée, gourde, carte routière ou guide touristique. A l’heure où la planète brûle, nous vous proposons le tourisme le plus écologique qui soit : pas besoin de voiture ou d’avion pour quitter le plat pays, juste les oreilles et l’imaginaire…

Guy Ropartz (1864-1955), compositeur français. Paris, vers 1925. LIP-16787
Guy Ropartz (1864-1955), compositeur français. Paris, vers 1925. LIP-16787 Lipnitzki _ Roger-Viollet _ Roger-Viollet via AFP

Un compositeur « celtique dans l’âme »

Aujourd’hui cap sur Lanloup, sur les traces de Guy Joseph Ropartz ! Lanloup est une commune des Côtes d’Armor qui se situe dans le golf de Saint-Malo, à une trentaine de kilomètres de Guingamp et de Saint-Brieuc. Par temps clair les habitants de Lanloup peuvent apercevoir au loin l’Île de Bréhat et un peu plus à l’est les Îles de Jersey et de Guernesey. Le village de Lanloup est tout petit, il ne compte que 250 habitants qu’on appelle les Lanloupais ou les Lanloupaises. La plus grande fierté de ce village est d’avoir accueilli parmi les siens un des musiciens bretons le plus originaux de la première moitié du XXe siècle : le compositeur et chef d’orchestre Guy Joseph Ropartz. Contemporain de Debussy et de Ravel, il est né le 15 juin 1864 à Guingamp et meurt à Lanloup le 22 novembre 1955 à l’âge de 91 ans. Breton pure souche, celtique dans l’âme, Ropartz est bien le fils de ce pays où, dit-il, "les korrigans peuplent la lande et dansent par les nuits lunaires autour des menhirs, où les fées et les enchanteurs Viviane et Merlin ont pour domaine la forêt de Brocéliande, où les âmes des morts restées sans sépulture apparaissent toutes blanches au-dessus des flots de la baie des Trépassés"

Guy Joseph Ropartz a fait carrière hors de Bretagne, essentiellement à Paris puis à Nancy et à Strasbourg ce qui ne l’empêcha pas de conserver toute sa vie des liens privilégiés avec la Terre de ses Ancêtres. Lorsque l’heure de la retraite sonne enfin, c’est donc tout naturellement dans sa Bretagne natale qu’il choisit de s’installer afin de couler ces vieux jours. Sa famille, très fortunée, possède à Lanloup un beau manoir dans lequel le compositeur vient habiter avec son épouse à compter de 1929. Il a alors 65 ans et vient tout juste de quitter la direction du Conservatoire de Strasbourg, un poste qu’il a occupé pendant dix ans. C’est un homme reconnu, célébré pour sa musique, d’ailleurs très personnelle et fortement enracinée dans son pays natal ce qui lui vaut l’admiration de ses pairs.

Sur le même sujet

A la découverte de la colonie MacDowell, "Villa Médicis" des Américains

L'oreille d'abord

« L’Oreille d’abord » nous emmène à la découverte des trésors musicaux de l’abbaye de Westminster

L'oreille d'abord

Articles recommandés pour vous