RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Lorin Parys, CEO de la Pro League : "Nous avons beaucoup de travail devant nous"

28 mars 2022 à 19:00Temps de lecture1 min
Par Belga

Lorin Parys est le nouveau directeur général (CEO) de la Pro League, a confirmé lundi l'association des clubs professionnels belges de football à l'issue de son assemblée générale tenue à l'hôtel Crowne Plaza, à l'ombre de Brussels Airport. Parys, qui succède à ce poste à Pierre François, est conscient que la Pro League sera confrontée à de nombreux défis dans les mois à venir.

"J'ai vraiment hâte d'y être", a déclaré Lorin Parys après l'AG. "Nous avons beaucoup de travail devant nous et il y a beaucoup de dossiers que nous devons aborder ensemble. Je vois des défis dans le domaine sportif, mais aussi dans les aspects économiques et sociaux. C'est une opportunité fantastique pour le secteur du football de tourner une page et de faire un reset.

Parmi les plus importants dossiers sur le bureau de Parys figurent celui du format de compétition approprié, tant en 1A qu'en 1B, qui soit acceptable pour tous les clubs professionnels. Ensuite, après quelques années de vaches maigres, il est urgent que les clubs belges redeviennent plus compétitifs sur la scène européenne. Mais il y a aussi de grands défis à relever sur le plan extra-sportif. Des discussions complexes avec les politiques sont à l'ordre du jour concernant la réglementation fiscale des clubs de football dans notre pays. En outre, la majorité des clubs professionnels belges affichent des résultats financiers dans le rouge, en partie en raison des revenus à la baisse causés par la pandémie de coronavirus.

"Dans la période à venir, je vais surtout m'atteler aux dossiers spécifiques", poursuit Lorin Parys, "Je veux avoir des discussions franches, avec tout le monde, sur le dossier fiscal, par exemple. Ce sera important."

La Pro League a dû chercher un nouveau CEO après la démission de Pierre François au début de l'année. François, 66 ans, avait démissionné, mais devait normalement rester en poste jusqu'à la nomination de son successeur. Mi-janvier, il a toutefois annoncé qu'il cédait la place à Vincent Mannaert, CEO du Club de Bruges, et à Wouter Vandenhaute, président du RSC Anderlecht, qui ont reçu un mandat provisoire pour diriger la Pro League.

 

Sur le même sujet

De la N-VA à la tête du football belge : qui est Lorin Parys ?

Chroniques

De la N-VA à la tête du football belge : qui est Lorin Parys ?

Chroniques

Articles recommandés pour vous