RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Lorsque les séries et l’écologie s’unissent pour sauver la planète

L’écologie et les séries

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

26 avr. 2022 à 14:382 min
Par Elisée Baelongandi

Les producteurs de télévisions sont de plus en plus conscients de l’empreinte écologique qu’ils peuvent avoir. C’est la raison pour laquelle quelques-uns ont décidé de prendre les choses en main de différentes manières comme l’explique Queeny dans le 6-8.

Selon le centre national du cinéma, le secteur audiovisuel émet l’équivalent de 1 million de tonnes de CO2 et consomme énormément d’énergie. Face à de tel constat, des initiatives ont été mises en place afin de limiter leur empreinte écologique. Pour y arriver le nombre de gobelets sur les lieux de tournage ont été diminués, les déplacements en train favorisés à la place de ceux en voiture et l’utilisation des lampes LED mis en avant par rapport aux anciennes qui, bien que fonctionnelles, consomment énormément d’énergie.

De nouveaux métiers ont d’ailleurs été créés afin de faire respecter ces mesures sous le nom du "co-manager". Celui-ci a comme mission, au préalable de chaque production, de veiller aux respects de ces règles, d’estimer en amont la quantité de déchets qui peut être produit et éventuellement chercher des alternatives pour en consommer ou en produire moins.

Quand bien même des efforts sont faits dans les productions, le message de l’écologie ne s’arrête pas là et est promu également dans les scénarios. Cependant, la majorité d’entre eux tournent autour de catastrophes afin d’attirer le plus l’attention du public.

La Servante écarlate

La série américaine, diffusée sur Auvio, joue sur le réchauffement climatique en imaginant un monde où toutes les femmes, à cause de la pollution, seraient devenues stériles. Les quelques femmes épargnées par ce fléau se retrouvent à la merci d’hommes qui les prennent comme servante à des fins de reproduction.

Snowpiercer

Le monde est plongé dans une nouvelle ère glaciaire, les survivants de cette période, tous venant d’un milieu aisé, vivent dans un train qui se déplace constamment.

Game of thrones

La crise climatique dans cette série est abordée de manière métaphorique. Le réel enjeu qui se pose est l’arrivée des Marcheurs blancs imposant leur hiver glacial, imagerie de la menace climatique. Malheureusement, les gens préfèrent se battre pour leur propre intérêt au lieu de regarder au réel problème.

Les séries peuvent-elles influencer la lutte face au réchauffement climatique ?

Une étude montre que les séries écologiques peuvent avoir de l’impact et changer les mentalités. Suite à ces résultats, il a été conseillé aux scénaristes de favoriser les séries auxquelles tout le monde peut s’identifier, en montrant des gestes du quotidien à appliquer à titre d’exemple au lieu de se focaliser uniquement sur des catastrophes naturelles.

Retrouvez bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Sur le même sujet

19 mai 2022 à 11:00
1 min
17 mai 2022 à 09:26
1 min

Articles recommandés pour vous