Icône représentant un article video.

Vidéo

Luca, 13 ans et transgenre : "J’aimerais avoir des amis qui me comprennent à l’école"

Luca, 13 ans et transgenre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

06 juil. 2022 à 05:00Temps de lecture1 min
Par Laura Jadot et David Defontaine

Tout le monde n’est pas prêt à comprendre ce qu’il vit. Entre les injures, l’ignorance de certains professeurs et la mise en place de sa nouvelle identité, Luca prend des retardateurs de puberté et a changé son nom sur sa carte d’identité. Pour le soutenir, sa maman et sa sœur l’accompagnent à la Belgian Pride. "C’était génial ! Tout le monde était gentil, personne ne disait de trucs méchants." Mais sur le chemin du retour vers la voiture, la famille reçoit des bouteilles sur la tête. Trois jeunes hommes les interpellent agressivement : "Sales pédés ! On ne veut pas de vous ici !" Très vite, la famille se retrouve encerclée d’une vingtaine de jeunes virulents. La sœur est bousculée, la mère reçoit des coups, un homme arrache le drapeau que Luca a autour du cou. D’autres gens du quartier forment une barrière autour d’eux pour les protéger. La police arrive et la famille porte plainte.

"Ce qu’il s’est passé, non, ça ne me donne pas de l’espoir", précise Aurélie, la maman. "L’image que j’ai, c’est mon gamin quand il sera plus grand et qu’il sortira en soirée. Si jamais quelqu’un apprend qu’il est gay et qu’il est tout seul face à une bande comme ça, qu’est-ce qu’il va devenir ?" Et quand on demande à Luca comment il fait pour gérer toutes ces émotions, il répond : "Je fais des câlins aux gens."

Sur le même sujet

Noella est la première enfant transgenre à défiler à la Fashion Week de New York

Tipik

Une clinique de genre attendue à Bruxelles pour 2023

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous