RTBFPasser au contenu
Rechercher

Santé & Bien-être

L’UE achète quelque 110.000 vaccins contre la variole du singe pour les distribuer aux États membres

Une seringue de vaccination
14 juin 2022 à 15:19Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

La Commission européenne a conclu mardi un contrat avec une société pharmaceutique danoise pour l’achat de vaccins contre la variole du singe à destination des États membres de l’UE.

Stella Kyriakides, la commissaire européenne à la Santé, avait annoncé mardi matin à son arrivée à une réunion des ministres européens de la Santé qu’elle signerait dans la journée un accord pour l’achat d'"environ 110.000 vaccins", qui seront distribués "aux États membres à partir de la fin de ce mois de juin".

En milieu de journée, un porte-parole de la Commission européenne a précisé que cela concernait également, en plus des 27, la Norvège et l’Islande. L’achat, via la nouvelle autorité de réponse aux urgences sanitaires récemment créée au sein de la Commission européenne (l’HERA), porte sur 109.090 doses de vaccins Imvanex, développés par la société Bavarian Nordic. Il s’agit de vaccins de troisième génération qui sont actuellement autorisés au niveau européen contre la variole (smallpox), pour usage chez les adultes uniquement. Mais le virus de la variole et celui de la variole du singe étant similaires, le produit devrait être efficace contre cette maladie qui a fait son apparition début mai en Europe, à partir du Royaume-Uni.

Certains États européens ont déjà introduit une exemption pour pouvoir temporairement utiliser le vaccin contre la variole pour protéger de la variole du singe. Ce sont ces pays-là qui devraient recevoir les vaccins en premier lieu.

"Nous avons actuellement 900 cas de variole du singe dans l’UE (et espace économique européen, NDLR), et environ 1400 cas à l’échelle mondiale", indique Stella Kyriakides.

Images AFP (14/06/2022)

La Commission européenne achète des doses de vaccin contre la variole du singe (AFP 14/06/2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Variole du singe : l’OMS appelle les gouvernements à intensifier leur lutte contre le virus

Santé & Bien-être

Variole du singe : l'OMS appelle à la vigilance et à la transparence

Monde

Articles recommandés pour vous