Serie A - Football

Lukaku & co. n’y arrivent plus : 112 tirs en 5 matches et un seul but sur action pour une attaque de l’Inter en berne

Romelu Lukaku se tient la tête lors du duel entre l’Inter et Monza

© Tous droits réservés

Par Giovanni Zidda

Un point sur quinze. C’est le triste et indigne bilan de l’Inter en Serie A lors des cinq dernières journées. Alors que les Nerazzurri de Romelu Lukaku sont bien partis pour accéder aux demi-finales de Champions League (0-2 face à Benfica en quart aller), leur chemin est beaucoup plus tortueux en championnat.

Les Interistes ont en effet enregistré une onzième défaite en 30 journées de Serie A samedi soir face à Monza (0-1). Une (nouvelle) déconfiture qui met à nu les difficultés d’une équipe inconstante mais surtout l’inefficacité d’une attaque en panne sèche.

Une maladresse alarmante

Loading...

Pour la première fois de sa glorieuse histoire, l’Inter a perdu trois rencontres consécutives à domicile sans marquer le moindre but. Quasiment un sacrilège à San Siro.

Mais le bât ne blesse pas uniquement à domicile. Lukaku & co. n’ont inscrit que 10 buts lors de leurs 12 derniers matches de championnat. Un ratio incompatible avec les ambitions du club.

Si on se concentre sur les 5 dernières rencontres, le constat est encore plus inquiétant. 112 tirs tentés vers le but adverse et seulement 2 buts… dont un sur penalty. Le but sur action, face à la Salernitana, est d’ailleurs signé Robin Gosens, un arrière gauche.

Le coach Simone Inzaghi aura beau prétendre devant les micros que son équipe tombe sur des gardiens en état de grâce, il ne pourra pas se voiler la face très longtemps : ses attaquants sont dans le dur.

Des attaquants qui ne marquent plus

Ce n'est pas la grande forme pour Lautaro Martinez
Ce n'est pas la grande forme pour Lautaro Martinez © Tous droits réservés

Romelu Lukaku – qui n’a toujours pas trouvé son meilleur niveau – est l’attaquant le plus prolifique des siens dernièrement. C’est dire si l’attaque interiste va mal. Le Diable rouge a marqué 3 fois sur ses 8 derniers matches… mais à chaque fois sur penalty. Son dernier but sur action remonte au 22 février face à Porto en Ligue des Champions. En championnat, c’est la panne sèche sur action depuis le 13 août et la première journée de championnat.

Son compère Lautaro Martinez ne respire pas la grande forme depuis un bon mois. S’il avait porté l’Inter sur ses épaules pendant de long mois, ses bons réflexes devant le but ont disparu depuis 5 matches de championnat. Son dernier but (toutes compétitions confondues) date du 5 mars.

Et que dire d’Edin Dzeko, indiscutable lorsque Lukaku était out sur blessure mais complètement inefficace depuis son retour. Il faut remonter au 18 janvier et à la finale de Supercoupe d’Italie pour retrouver la trace d’un de ses buts.

Enfin, le fantomatique Joaquin Correa ressemble à une roue de secours complètement à plat. L’Argentin n’a plus marqué depuis octobre.

Habile quand elle doit jouer le contre - c’est le cas en Champions League – peu inspirée et maladroite face à une défense organisée, l’attaque de l’Inter devra rapidement retrouver des couleurs en Serie A si elle veut se qualifier pour la prochaine Champions League.

Cinquièmes avec 51 points, les Nerazzurri restent dans le sillage de l’AC Milan (53 points, tenu en échec 1-1 par Bologne) mais doivent se méfier du retour de l’Atalanta voire de la Juventus derrière eux.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous